Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Johnson & Johnson stoppe les ventes mondiales de talc pour bébé
information fournie par AOF12/08/2022 à 14:36

(AOF) - Johnson & Johnson a annoncé qu'il allait cesser de commercialiser de la poudre pour bébé à base de talc dès 2023 partout dans le monde. Cette décision est prise plus de deux ans après l’arrêt des ventes de ce produit aux Etats-Unis et au Canada, faisant l'objet de milliers poursuites pour atteinte à la sécurité des consommateurs.

La société fait face à environ 38 000 poursuites judiciaires de la part des consommateurs qui affirment que les produits de talc ont provoqué des cancers en raison de leur contamination par l'amiante, un agent cancérigène connu.

" Nous avons pris la décision commerciale de passer à un portefeuille de poudre pour bébé entièrement à base d'amidon de maïs ", a déclaré le fabricant, ajoutant que la poudre pour bébé à base d'amidon de maïs est déjà vendue dans plusieurs pays du monde. Ce qui signifie que la vente de poudre à base de talc sera stoppée, mais celle à base d'amidon de maïs reste en vente.

Pour rappel, le laboratoire américain a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes même si la hausse du dollar américain face aux autres devises a affecté ses ventes et ses prévisions annuelles. Pour le deuxième trimestre seulement, le bénéfice net de Johnson & Johnson a reculé de 23% à 4,8 milliards de dollars. Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, le bénéfice s'est élevé à 2,59 dollars, ce qui est un peu au-dessus des attentes des analystes.

D'avril à juin, le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 24 milliards de dollars américains, ce qui représente une hausse de 3% et ressort au-dessus des prévisions des analystes.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Une course inéluctable aux nouveaux blockbusters

Le brevet du produit vedette de Merck, l'anticancéreux Keytruda, qui représente plus de 35% de ses ventes, arrive à échéance en 2028. En dépit de la perte, depuis 2019, des brevets de ses trois produits vedette (Avastin, Herceptine, Rituxan) Roche a su, lui, renouveler son portefeuille en mettant sur le marché de nouvelles molécules. Toutefois la découverte et le lancement de nouveaux médicaments sont de plus en plus coûteux. AstraZeneca dépense environ 6 milliards de dollars par an en R&D dans une industrie pharmaceutique où la durée de vie d'un brevet ne dure que dix à quinze ans. Cela amène les laboratoires à se désengager de certaines activités. Ainsi J&J, Pfizer, GSK et, sans doute, Novartis prochainement préfèrent se recentrer sur les médicaments de spécialité et abandonnent toute activité annexe.

Valeurs associées

NYSE -0.20%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.