Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Japon-Les analystes peu optimistes pour la croissance du S2

Reuters07/09/2015 à 11:31

TOKYO, 7 septembre (Reuters) - Les analystes ont nettement abaissé leurs prévisions de croissance du second semestre au Japon, les derniers indicateurs économiques n'engageant en rien les autorités à espérer encore un rebond de la consommation et des exportations suffisantes pour sortir le pays de la stagnation. Le produit intérieur brut (PIB) révisé du deuxième trimestre sera publié mardi et les économistes interrogés par Reuters anticipent une contraction de 1,8% sur la période avril-juin, au lieu de -1,6% annoncé en première estimation. Cela se traduirait par une contraction de 0,4% d'un trimestre sur l'autre, identique à la première estimation. "Le rebond de la consommation et des exportations a été faible en juillet", observe Yoshiki Shinke, chef économiste de l'institut d'études Dai-ichi Life. "Il faudra peut-être attendre encore un peu plus pour que l'économie émerge du marasme". Une enquête réalisée chaque mois par un organisme semi-public auprès de 41 cercles de réflexion montre que ces derniers anticipent dorénavant une croissance annualisée de 1,67% durant le trimestre en cours au lieu de 2,48% dans le rapport précédent, considéré comme le plus exhaustif qui soit disponible au Japon. La baisse inattendue de la production industrielle en juillet n'a fait que conforter le marché dans son opinion suivant laquelle toute reprise de la croissance économique durant le trimestre juillet-septembre sera limitée, le soin étant ainsi laissé à la Banque du Japon (BoJ) de développer encore un programme de relance économique déjà copieux. En outre, le ralentissement économique de la Chine, partenaire commercial primordial du Japon, et ses récents déboires boursiers ne font rien pour arranger les affaires nippones. Les primes de l'été n'ont guère augmenté, une déception pour la BoJ qui pensait que la faiblesse du yen et la chute des cours pétroliers doperaient les profits des entreprises et les encourageraient ainsi à accorder de généreuses augmentation à leurs personnels. Les analystes ont aussi revu en baisse leur prévision de croissance du trimestre octobre-décembre, à 1,68% contre 1,89% projeté dans le rapport d'août. Ils pensent à présent que le Japon enregistrera une croissance de 1,11% durant l'exercice fiscal clos le 31 mars 2016 contre 1,21% prévu en août. Les prix de détail hors éléments volatils diminueraient de 0,14% durant la période juillet-septembre, par rapport aux trois mois comparables de 2014, là encore un mauvais point pour la BoJ qui vise une inflation de 2%. La prochaine réunion de politique monétaire de la BoJ devrait déboucher sur un diagnostic plus pessimiste vis-à-vis des partenaires commerciaux du Japon et de ses exportations, estiment des sources. (Leika Kihara, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)


Mes listes

valeur

dernier

var.

13.585 +0.63%
275.37 +0.02%
6.27 -0.93%
4.28 -0.47%
136.84 +0.05%
1.2 +1.95%
1.278 0.00%
18.53 0.00%
5.07 -0.12%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.