Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Japon-La BoJ devrait abaisser ses prévisions d'inflation-sources

Reuters13/10/2016 à 07:35
    TOKYO, 13 octobre (Reuters) - La Banque du Japon (BoJ) va 
probablement abaisser légèrement sa prévision d'inflation pour 
l'an prochain lors de sa prochaine réunion, a-t-on appris de 
sources proches des débats au sein de la banque centrale, mais 
cela ne devrait pas la conduire à assouplir prochainement sa 
politique monétaire, réorientée le mois dernier.  
    De nombreux responsables de l'institution ne voient que peu 
de raisons d'amplifier le soutien à l'économie à brève échéance, 
et notamment lors de la prochaine réunion de politique 
monétaire, qui s'achèvera le 1er novembre, à moins d'une brusque 
envolée du yen susceptible de compromettre la reprise, 
expliquent ces sources. 
    Des analystes expliquent que la BoJ n'est plus pressée 
d'assouplir sa politique monétaire, dont le nouveau cadre 
privilégie des objectifs de taux d'intérêt plutôt que de base 
monétaire.  
    Yutaka Harada, membre du comité de politique monétaire, a 
déclaré mercredi à des journalistes que l'inflation ne 
s'accélérait pas aussi rapidement que prévu, laissant entendre 
que la banque centrale allait revoir en baisse ses prévisions de 
prix dans son prochain rapport trimestriel sur la croissance et 
l'inflation, attendu le 1er novembre. 
    Les prévisions actuelles, présentées en juillet, prévoient 
que l'inflation de base atteindra 0,1% d'ici à la fin de 
l'exercice budgétaire, en mars, puis 1,7% au cours de l'exercice 
suivant. Mais cette dernière prévision dépasse nettement les 
projections des économistes indépendants, qui ne voient pas 
l'inflation dépasser 0,6% d'ici mars 2018. 
     
    LES PRÉVISIONS DE LA BOJ DÉCONNECTÉES DE CELLES DU PRIVÉ 
    Les sources ont expliqué que la BoJ allait légèrement 
abaisser ses prévisions des prix pour l'exercice budgétaire en 
cours et le suivant, la hausse du yen pesant sur les prix à 
l'importation et la faiblesse de la consommation des ménages 
dissuadant les entreprises de relever leurs prix de vente. 
    "La BoJ est obligée d'abaisser ses prévisions parce ce que 
celles-ci sont déconnectées de ce que prévoient la plupart des 
économistes extérieurs à la BoJ", dit Norio Miyagawa, économiste 
senior de Mizuho Securities. "La BoJ est disposée à se donner 
plus de temps pour atteindre son objectif d'inflation, donc je 
ne m'attends pas à un assouplissement supplémentaire." 
    L'indice d'inflation de base au Japon a reculé de 0,5% sur 
un an en août, son sixième mois consécutif en territoire 
négatif. Et la hausse de l'indice des prix calculé par la BoJ, 
qui exclut l'impact des prix des produits alimentaires frais et 
du pétrole, a ralenti à 0,4% par rapport à août 2015, contre 
0,5% en juillet.  
    Le rebond des cours du pétrole a toutefois diminué les 
pressions à la baisse sur l'inflation, ce qui devrait limiter la 
révision des prévisions de la BoJ, précisent les sources.  
    Le quotidien Sankei rapporte jeudi que la BoJ va ramener sa 
prévision d'inflation pour l'exercice budgétaire 2017-2018 de 
1,7% à un peu plus de 1%.  
     
 
 (Leika Kihara et Stanley White; Marc Angrand pour le service 
français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.