1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Japon : l'intelligence articifielle remplace 34 salariés d'un assureur
Le Point06/01/2017 à 14:12

Photo d'illustration tirée du film I, Robot.

Il n'y a pas que l'industrie qui se « robotise ». Au Japon, une compagnie d'assurance-vie a décidé de s'octroyer les services d'un système d'intelligence artificielle pour traiter les remboursements médicaux de leurs clients. L'entreprise, comme le rapporte le quotidien japonais The Mainichi, va ainsi licencier 25 % des employés du service des paiements, soit 34 personnes.

Coup de l'installation : 200 millions de yens, soit environ 1,5 million d'euros. En se séparant de ces 34 salariés au profit de l'intelligence artificielle dès janvier, Fukoku Mutuel Life Insurance entend améliorer sa productivité de 30 %, prévoyant une économie de 140 millions de yens (1,1 million d'euros) la première année. De quoi s'attendre à un retour sur investissement assez rapide si l'on en croit les chiffres de la firme japonaise.

35 % des emplois au Japon robotisés d'ici 18 ans

Reste que ce remplacement par un robot a de quoi inquiéter les salariés. Le programme d'intelligence artificielle Watson d'IBM devrait en effet réaliser les mêmes missions que les salariés du service. Et même plus rapidement. Le système sera capable « d'analyser et d'interpréter l'ensemble des données, y compris les images, le son et la vidéo », explique IBM. Plusieurs dizaines de milliers de dossiers médicaux pourront être disséqués par les ordinateurs afin de pouvoir établir des remboursements aux clients, explique The Mainichi.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Auron4
    06 janvier16:17

    en France on ne veux pas travailler pour devenir riche, on veux juste être fonctionnaire :-) vivement les robots pour payer moins d'1pot

    Signaler un abus

  • mlaure13
    06 janvier16:13

    rillouto...désolé, mais c'est que votre Maire n'a pas bien fait ses comptes...un fonc, c'est à vie quoiqu'il arrive...:-(

    Signaler un abus

  • rillouto
    06 janvier15:57

    ahahah ,le sujet est que les robots remplacent deja le travailleur,et certains ne peuvent pas s'empecher de parler des foncs ....MAIS QUEST CE QUE VOUS AVEZ AVEC LES FONCS ? quand les liberaux comprendront que les foncs ne sont pas la pour faire du chiffre d'affaire,mais pour rendre des prestations de services,basés sur l'impot commun....c'est fou... mon maire rembauche du foncs,car il a essayé le privé,il s'arrache la tete avec leurs factures de voleurs ...et mon maire est LR !!!!

    Signaler un abus

  • mucius
    06 janvier14:57

    Je n'envie absolument la situation des fonctionnaires. Je regrette simplement pour l'efficacité de notre société et le bien être de TOUS il existe de telles statuts permettant à certains de vivre aux crochets des autres par le racket fiscal. Passer les concours pour y parvenir : la honte!

    Signaler un abus

  • pierry5
    06 janvier14:56

    A mon avis d'ici 5/10 ans on va remplacer dans le monde 25 à 30% si pas plus des travailleurs par des ordinateurs ou des robots, Intel est en train d'en mettre au point des processeurs qui liront à la vitesse de la lumière ou presque. Pourrons - nous inventer des postes en remplacement ou serons-nous tous en chômage.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer