Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

James Bullard (Fed) n'est plus partisan d'une hausse des taux

Reuters 18/02/2016 à 09:16

JAMES BULLARD N'EST PLUS FAVORABLE À UNE HAUSSE DES TAUX DE LA FED

par Howard Schneider

SAINT-LOUIS (Reuters) - Le président de la Réserve fédérale de Saint-Louis estime qu'il ne serait pas judicieux d'augmenter à nouveau les taux d'intérêt au vu d'une inflation qui reste basse et de l'instabilité financière mondiale.

James Bullard était jusqu'alors l'un des plus chauds partisans d'une remontée des taux d'intérêt, redoutant qu'une politique de taux ultra-bas trop longue ne crée de périlleuses bulles spéculatives.

Mais il a dit mercredi que le tassement régulier des anticipations d'inflation aux Etats-Unis était devenu sa principale inquiétude et ajouté qu'il s'accommoderait mal d'une nouvelle hausse des taux tant que cette situation ne se serait pas dénouée.

"Je considère qu'il ne serait pas judicieux de poursuivre une stratégie de normalisation dans un environnement de tassement des anticipations d'inflation sur les marchés", a dit James Bullard.

La chute des Bourses dans le monde et des conditions financières devenues tendues dans d'autres secteurs économiques font que le risque de bulle spéculative est devenu moins prégnant, a-t-il ajouté.

La Fed, a-t-il poursuivi, est à présent plus en mesure de prendre son temps pour relever les taux et James Bullard observe qu'il n'est pas lui-même disposé à poursuivre le cycle dans que les obligations indexées sur l'inflation ne montreront pas que les investisseurs anticipent bel et bien une remontée de cet indicateur vers l'objectif de 2% de la banque centrale.

Ce changement d'opinion de James Bullard, l'un des membres du conseil de politique monétaire (FOMC) qui a le droit de vote cette année, pourrait indiquer que la banque centrale va y réfléchir à deux fois avant de poursuivre son cycle de resserrement monétaire.

"Si le récent resserrement des conditions financières mondiales se prolongeait, cela pourrait constituer un facteur d'amplification des risques baissiers" pour l'économie américaine, écrit par ailleurs l'institut d'émission, dans le compte rendu de la réunion de politique monétaire des 26 et 27 janvier publié mercredi.

S'adressant à un groupe d'analystes financiers, James Bullard a observé que le taux d'inflation induit par certains cours obligataires avait diminué parfois de moitié depuis la mi-2014. Il a ajouté qu'il avait pensé dans un premier temps que cette glissade était parallèle à la chute des cours pétroliers mais il pense à présent qu'elle est davantage structurelle.

Augmenter les taux dans ce contexte mettrait en péril la crédibilité de la banque centrale parce que cette dernière est loin d'avoir atteint son objectif d'inflation, considéré comme un signe important de l'état de santé de l'économie américaine, à l'instar d'un chômage bas, adressé au marché.

"Les banques centrales doivent défendre leur crédibilité; c'est pourquoi il y a lieu de s'inquiéter", a-t-il dit.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français,)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.