1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Italie-Berlusconi fustige le M5S, préfère négocier avec la gauche
Reuters20/04/2018 à 21:14

 (Ajoute déclarations)
    par Crispian Balmer
    ROME, 20 avril (Reuters) - Le Mouvement 5 étoiles (M5S) est
un danger pour l'Italie, a affirmé vendredi l'ancien président
du Conseil Silvio Berlusconi, annihilant les derniers espoirs de
formation d'une coalition gouvernementale entre la droite et le
parti contestataire.
    Aucune majorité claire ne s'est dégagée après les élections
du 4 mars et les consultations menées par le chef de l'Etat
n'ont pas permis d'envisager la formation d'un gouvernement de
coalition.
    Le M5S dispose de 222 des 630 sièges de la Chambre des
députés, mais la coalition de droite formée par la Ligue, Forza
Italia et Frères d'Italie compte 261 élus.
    La présidente du Sénat, Maria Casellati, membre de Forza
Italia, chargée par le président italien, Sergio Mattarella, de
consulter les partis politiques pour trouver une issue à la
crise post-électorale, a jusqu'à ce vendredi pour mener à bien
sa mission exploratoire.  
    Depuis plus d'un mois, Silvio Berlusconi cherche à
convaincre ses alliés de la coalition de droite de former un
gouvernement minoritaire avec le Parti démocrate (PD), mais le
dirigeant de la Ligue, Matteo Salvini, exclut tout accord avec
la gauche. 
    Le chef de file du M5S, Luigi di Maio, exclut quant à lui
tout accord avec Forza Italia et a tenté sans succès de diviser
la coalition de droite en poussant Matteo Salvini à rompre avec
Silvio Berlusconi.
    
    "UN PARTI POUR LES CHÔMEURS"
    "Le M5S est un danger pour le pays. Ce n'est pas un parti
démocratique, c'est un parti pour les chômeurs", a déclaré
Silvio Berlusconi, selon lequel le Parti démocrate (PD) est à
des années lumières devant le mouvement anti-système.
    "J'engagerais (les membres du M5S) dans ma société seulement
pour nettoyer les toilettes", a ajouté l'ancien président du
Conseil, dans un excès de langage devenu rare.
    A Milan, le chef de file de la Ligue a de nouveau exclu la
formation d'une coalition gouvernementale avec le PD, au risque
de crisper un peu plus les relations avec Forza Italia, et a
laissé percer une frustration grandissante à l'égard de
Berlusconi.
    "Ma patience a des limites", a dit à la presse Matteo
Salvini, priant le président italien de lui donner son accord
pour chercher à former un gouvernement.
    "Jusqu'à hier, l'alliance (de centre-droit) était unie. Si
quelqu'un décide de s'en retirer en utilisant des insultes et en
regardant à gauche, cela n'engage que lui", a-t-il ajouté. 
    Salvini n'a toutefois pas précisé s'il était prêt à renoncer
à son alliance avec Berlusconi pour former une coalition
gouvernementale avec Di Maio, ce qu'il a toujours refusé. 
    "Je ne vais certainement pas demander l'appui du PD (...) Je
regrette que, même au sein du centre-droit, il y ait des gens
qui jouent à tout détruire plutôt qu'à bâtir", a-t-il souligné.
    Si le dirigeant de la Ligue restait fidèle à l'alliance de
centre-droit, le président Mattarella n'aurait plus beaucoup
d'options pour sortir de l'impasse. L'une d'entre elles pourrait
être de convaincre le M5S de s'allier au PD.

 (Avec Sara Rossi à Milan et Steve Scherer à Rome, Arthur Connan
et Jean Terzian pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer