1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Israël rouvre un point de passage avec la bande de Gaza
Reuters31/03/2019 à 13:30

    par Nidal al-Mughrabi
    GAZA, 31 mars (Reuters) - Israël a rouvert dimanche un point
de passage de marchandises avec la bande de Gaza tout en
maintenant des renforts le long de la barrière de sécurité qui
sépare l'Etat hébreu du territoire palestinien contrôlé par le
Hamas, où la situation reste volatile. 
    Le poste-frontière de Kerem Shalom, fermé lundi dernier
après un tir de roquette qui a fait sept blessés en Israël, a
rouvert dimanche matin. Des camions chargés de vivres ou de
carburant sont entrés dans l'enclave. 
    La décision israélienne intervient au lendemain du premier
anniversaire des rassemblements de la "Grande marche du retour",
marquées par la mort de quatre Palestiniens, et quelques heures
après de nouveaux échanges de tirs transfrontaliers entre
Israéliens et Palestiniens, qui n'ont pas fait de victimes.
    Environ 40.000 Palestiniens se sont rassemblés samedi à la
frontière entre la bande de Gaza et Israël, selon l'armée
israélienne.  
    Celle-ci a constaté un degré de violence moindre que lors
des précédentes manifestations organisées chaque semaine depuis
le 30 mars 2018 pour réclamer la fin du blocus de l'enclave et
le droit au retour des Palestiniens qui ont fui ou ont été
expulsés lors de la fondation de l'Etat d'Israël en 1948.
    Plusieurs centaines de Palestiniens portant des gilets
orange, dont des militants du Hamas, s'étaient déployés le long
de la frontière pour empêcher les manifestants de s'en approcher
ou de lancer des ballons incendiaires en territoire israélien.
    Parallèlement, un haut responsable du Hamas a déclaré que
des médiateurs égyptiens devraient avoir des discussions en
Israël pour tenter de finaliser un accord de cessez-le-feu.
    "Des jours nous séparent de la concrétisation de nos
exigences. Nous sommes patients", a dit Khalil al Hayya sur la
chaîne Aqsa TV, qui appartient au Hamas. 
    Israël, qui considère le Mouvement de résistance islamique
comme un groupe terroriste, n'a pas dit un mot sur la
perspective d'un accord. 
    Selon trois sources palestiniennes au fait des négociations,
un tel accord comprendrait la fourniture régulière de carburant
à la bande de Gaza, qui serait financée par le Qatar, ainsi que
des projets de création d'emplois et l'expansion de la zone de
pêche du territoire. 
    A l'approche des élections législatives israéliennes du 9
avril, deux jours d'affrontements transfrontaliers entre Israël
et le Hamas en début de semaine ont remis sur le devant de la
scène la politique sécuritaire de Benjamin Netanyahu. 
    Alors que l'extrême droite israélienne réclame de sa part
plus de fermeté vis-à-vis du Hamas, le Premier ministre
israélien a ordonné dimanche aux forces israéliennes de
maintenir des capacités maximales à la frontière avec Gaza. 
    Mais il a également déclaré jeudi qu'une opération militaire
dans la bande de Gaza, où Israël et le Hamas se sont combattus
pour la dernière fois en 2014, ne serait menée qu'une fois
épuisées toutes les autres options. 

 (avec Jeffrey Heller à Jérusalem
Jean-Stéphane Brosse pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5571.71 -0.76%
1.12277 -0.01%
63.62 -1.21%
22.825 -1.19%
2.376 -6.93%

Les Risques en Bourse

Fermer