Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

ISAI : CodinGame lève 1,5 millions d'euros pour devenir la première plate-forme de jeux dédiée aux développeurs

Kiidline13/11/2015 à 12:48

CodinGame, la start-up montpelliéraine qui permet aux développeurs d’aiguiser leurs compétences en programmation à travers des jeux, vient d’annoncer une levée de fonds de 1,5 millions d’euros auprès d’ISAI, financeur de BlablaCar, aux côtés des investisseurs historiques Seed4Soft et Nestadio Capital. Le financement permettra d’accélérer la croissance de la start-up aux États-Unis, de soutenir la présence de CodinGame à l’international en vue d’atteindre le million de joueurs d’ici un an, et de poursuivre les innovations technologiques sur la plate-forme.

CodinGame aide les développeurs à mettre en valeur et à améliorer leurs compétences en programmation de manière ludique. Lancée en Septembre 2014, la plate-forme se présente comme le terrain de jeu idéal des passionnés de code qui peuvent s’entraîner dans plus de 20 langages de programmation différents (de Java à Python, en passant par Ruby, C#, Scala, Groovy, ou même Bash).

“Il y a beaucoup de similarités dans les mécanismes psychologiques qui régissent les jeux et la programmation”, explique Frédéric Desmoulins, Co-fondateur et CEO de CodinGame. “Programmer, c’est avoir ce shoot d’adrénaline quand on est confronté à un problème à résoudre, c’est faire face à des échecs et devoir faire preuve de persévérance, avec, en récompense, ce sentiment incroyable d’accomplissement qui vous submerge quand vous parvenez enfin à faire fonctionner votre code. La raison pour laquelle beaucoup d’entre-nous se sont lancés dans les métiers du développement est parce que nous étions des passionnés de jeux vidéos et que nous avions envie d’aller au-delà du jeu et de pouvoir le contrôler. C’est ce constat qui nous a conduits à créer une plate-forme qui combine les deux”.


Une plate-forme de programmation addictive

CodinGame transforme des problèmes complexes de programmation en jeux immersifs où les lignes de code remplacent les manettes et où les joueurs obtiennent une visualisation graphique de leur programme. Les jeux s’adressent à des programmeurs débutants avancés jusqu’au niveau expert. Un tutoriel permet aux nouveaux utilisateurs de se familiariser pas-à-pas avec la plate-forme.

Plusieurs modes sont disponibles pour répondre à différents besoins dans la pratique de la programmation : le mode Solo aide les développeurs à apprendre et à s’entraîner de manière individuelle, le mode Multijoueurs permet de découvrir la programmation d’Intelligence Artificielle en affrontant d’autres joueurs en temps réel, tandis que “Clash of Code” offre la possibilité de défier ses amis sur des matches de code de 5 minutes.

A l’heure actuelle, la plate-forme qui a été récompensée par des prix pour ses innovations technologiques est probablement la plus aboutie du marché. Dotée d’un environnement de développement complet intégré au navigateur et d’une architecture Cloud extensible, elle permet à plusieurs milliers de programmeurs de compiler simultanément leur code sans perte de performance.


Une communauté de plus de 200 000 codeurs dans 160 pays

L’addictivité de la plate-forme est impressionnante : les joueurs passent en moyenne 45 minutes par jour sur le site. Le profil personnel de chaque utilisateur se présente comme un portfolio qui met en avant ses compétences en programmation en fonction des badges et des classements obtenus.

CodinGame est fière de sa communauté, unique par sa diversité. Des développeurs de tous horizons rejoignent le site pour partager leur passion avec leurs pairs : des diplômés de Stanford côtoient des employés de Google ou des autodidactes de génie. Pour autant, si l’esprit de compétition fait partie du jeu, les joueurs collaborent ensemble dans un sentiment d’entraide mutuelle. L’objectif de la plate-forme est devenir de plus en plus accessible aux novices et de leur proposer l’accompagnement nécessaire pour qu’ils progressent, épaulés par des mentors.

En quelques mois, CodinGame a fédéré plus de 230 000 développeurs dans 160 pays, États-Unis en tête. Grâce à sa viralité organique multipliée par 6 sur les 6 derniers mois, la communauté prévoir d’atteindre le million d’utilisateurs d’ici un an.


Permettre aux développeurs d’apprendre et d’améliorer leurs compétences à travers le jeu

“L’équipe de CodinGame a accompli un travail formidable pour porter la plate-forme au-delà de ses jeux terriblement addictifs. Le très fort engagement des joueurs nous a convaincus que le site allait devenir un must-have à tous les stades de la vie d’un développeur”, affirme Christophe Raynaud, Directeur Général d’ISAI.

Apprendre de manière continue et se tenir à jour sur les dernières technologies fait partie de l’ADN de tout développeur. CodinGame a également comme ambition d’accompagner ses membres à décrocher des emplois à la hauteur de leur talent et de leur ambition, quel que soit leurs diplômes ou leurs CV.

“Nous voulons aider les développeurs à apprendre de nouveaux concepts, devenir de meilleurs programmeurs et construire des choses incroyables. Notre mission est de développer des modules d’apprentissage sur la plate-forme pour leur permettre d’acquérir de nouvelles compétences et d’atteindre leurs objectifs professionnels quel que soit leur niveau initial”, conclut Aude Barral, Co-fondatrice.

Plusieurs centaines de compagnies du secteur des nouvelles technologies parmi lesquelles des majors comme Nintendo, eBay, Adobe, ou Ubisoft sponsorisent régulièrement les concours de programmation de CodinGame et offrent des postes à pourvoir.


A propos de CodinGame:

CodinGame est une plate-forme de jeux qui permet aux développeurs d’améliorer leurs compétences et de partager leur passion pour la programmation avec leurs pairs. La startup a l’ambition de changer la manière dont les gens abordent le code pour le rendre ludique et accessible à tous. Plus de 500 clients s’appuient sur son expertise pour redéfinir leur marque employeur et entrer en contact avec des développeurs de talent à travers des concours en ligne. Le siège de CodinGame se trouve à Montpellier et la société prévoir d’ouvrir des bureaux aux Etats-Unis en 2016. https://www.codingame.com

 

Contact

Aude Barral - Cofondatrice
aude@codingame.com  
www.codingame.com +33 674 632 708

 

A propos d’ISAI :

ISAI, le fonds d’entrepreneurs français, a été fondé par Pierre Kosciusko-Morizet, Geoffroy Roux de Bezieux, Stéphane Treppoz, et Ouriel Ohayon. Il est dirigé par Jean-David Chamboredon, Christophe Raynaud (co-fondateur) et Pierre Martini. ISAI qui intervient au travers de deux fonds : un fonds de « capital risque / Post-amorçage » et un fonds de « capital développement / private equity », a levé €150m auprès d’une centaine d’entrepreneurs parmi lesquels les fondateurs de 118218, 123devis, 24h00, Abaxia, Adlead, Advideum, Alapage, Alittlemarket, Alloresto, Aposition, Aramis Auto, Aufeminin, BDDP, Believe, Betclic, Blablacar, Bluekiwi, BourseDirecte, Boursorama, Chronoresto, Chateauonline, Cityvox, Companeo, Ooreka, Cosmobay, Criteo, Devotam, Directinet, DirectPanel, Elephorm, Empruntis, EVE, FiaNet, Fiftyfive, Fortuneo, Freever, FreshPlanet, Gentside, Highdeal, HiMedia, Infobebes, Ilog, Inoven, Kelkoo, Kiala, Kxen, LesJeudis, Marco&vasco, Micromania, Mistergooddeal, Nextedia, Overblog, Oxygem, Neolane, Netcentrex, Notrefamille, Onedirect, PeopleDoc, Photobox, Photoweb, Pickup Services, Placemeter, PressIndex, Priceminister, PriceMatch, Prizee, ProwebCE, Quantum Advertising, Sarenza, Scality, Screentonic, SecretMedia, Selftrade, Seloger, ShowRoomPrive, Sophis, Stickyads.tv, Sunrise, Talend, TechCrunch, ThePhoneHouse, Travelprice, Twenga, Toluna, Venteprivee, Voyagermoinscher, Webhelp, Wcube, Wineandco, Wonderbox…


Contacts :

Plus d’information sur www.isai.fr  ou par email raynaud@isai.fr / +33 613 960 131

Kablé Cmmunication Finance - Marie-Hélène Veillon, marie-helene.veillon@kable-cf.com / 01 44 50 54 72

CONSEIL ISAI : GIDE LOYRETTE NOUEL – Pierre KARPIK et Pauline CHAU
CONSEIL CODINGAME : JONESDAY – Charles Gavoty et Paul Maurin

Due Diligence : EXPEN – Olivier Younes


Mes listes

valeur

dernier

var.

152.42 -1.37%
ADP
182.7 0.00%
120.14 +0.16%
0.92 -4.91%
105.46 -0.67%
0.44 -2.22%
1.231 0.00%
65.28 -0.49%
45.595 +0.73%
1.398 +6.39%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.