1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Iran : l'ONG américaine qui menace les entreprises françaises
Le Point04/08/2016 à 09:44

Un groupe de pression américain cherche-t-il en fait, au nom de la lutte contre le nucléaire, à contrer les intérêts économiques français ? C'est ce qu'affirme jeudi 4 août Le Parisien-Aujourd'hui en France dans une enquête de deux pages intitulée « Coups bas contre les sociétés françaises en Iran ». Le journal raconte qu'une ONG nommée United Against Nuclear Iran (UANI), dont l'état-major est composé d'anciens de l'administration Bush, d'un ex-directeur de la CIA ou de personnalités de premier plan de la scène politique américaine, envoie d'étranges courriers aux entreprises françaises.

Air France, Renault, Total ou encore Vinci ? une dizaine d'entreprises en tout ? reçoivent ainsi des courriers menaçants de la part de l'ONG, qui tente de les dissuader d'investir en Iran. « Les opportunités d'affaires en Iran n'en valent pas toujours la peine. Avant que Vinci ne s'engage dans d'autres démarches dangereuses en Iran, l'entreprise devrait s'assurer que ses dirigeants, ses actionnaires, ses syndicats, ses partenaires commerciaux et toutes les autres parties prenantes sont pleinement conscients des risques encourus », peut-on lire dans l'une de ces missives, comme le relate Le Parisien.

Guerre commerciale

Dans ses courriers, l'ONG américaine insiste sur le « passé de blanchiment d'argent » en Iran ou encore son soutien au terrorisme. Selon le quotidien français, qui a interrogé...

Lire la suite sur Le Point.fr

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • DADA40
    04 août10:34

    Je préfère notre meilleur ennemi qui est la Russie : au moins eux ne changent pas de ligne en fonction des fluctuations du rouble et ils sont européens jusqu'à l'Oural pas comme les GB inféodés aux USA.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

33.32 +0.48%
4970.48 +1.01%
42.82 -0.81%
1.1327 +0.23%
22.415 +3.77%

Les Risques en Bourse

Fermer