Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Ipsos : cooptation de Pierre Barnabé en qualité d’Administrateur
information fournie par AOF14/01/2022 à 18:02


(AOF) - Lors de sa réunion du 12 janvier dernier, le Conseil d’administration d’Ipsos a coopté Pierre Barnabé en qualité d’Administrateur. Cela fait suite à la démission de Henry Letulle, dont le mandat d’Administrateur arrivait par ailleurs à échéance à l’issue de l’Assemblée générale annuelle des actionnaires appelée à se tenir le 17 mai prochain.

Pierre Barnabé (51 ans) est Vice-Président exécutif du groupe Atos en charge de la division Big Data & Cybersécurité et du marché Manufacturing. Il est également responsable de la sécurité du groupe.

Il avait rejoint Atos fin 2014 à la suite de l'acquisition du Groupe Bull dont il était Directeur Général adjoint. Auparavant, Pierre Barnabé a été Directeur Général de la branche Entreprise de SFR.

Conformément aux dispositions légales et réglementaires applicables, la cooptation de Pierre Barnabé en qualité d'Administrateur sera ensuite soumise à ratification lors de la plus prochaine Assemblée générale des actionnaires.


AOF - EN SAVOIR PLUS
- Troisième mondial des sondages, recherches et études créé en 1975 ;
- Chiffre d’affaires de 1,8 Md€ réalisé à 47 % en Europe-Moyen-Orient-Afrique, à 36 % dans les Amériques et à 17 % en Asie et tirés pour 42 % des études consommateurs, devant les clients et salariés (22 %), les citoyens (19 %) et les médecins et patients (176 %) ;
- Diversité sectorielle du portefeuille de clients, à 19 % dans la grande consommation, 21 % dans les médias et télécoms, 16 % dans la pharmacie et 7 % dans le secteur public ;
- Modèle économique refondé en 2018, le « Total understanding project » visant à dégager une croissance annuelle supérieure à celle du marché (3%), par renforcement de la présence aux Etats-Unis, en Chine, au Royaume-Uni et en France, par élargissement de la base de la clientèle et par amélioration de la compétitivité des services, soutenue par une base de 250 experts ;
- Capital éclaté (9,92 % des actions et 17,94 % des droits de vote pour le fondateur et les managers), le fondateur Didier Truchot présidant le conseil d’administration de 10 membres et Ben Page assurant la direction générale depuis le 15 novembre ;
- Situation solide avec un ratio d’endettement de 20 % et 700 M€ de liquidités à fin septembre 2021.
Enjeux
- Exécution du projet Total understanding : montée en puissance des « nouveaux services » portés par la surveillance et l’analyse des réseaux sociaux – obtention des données en temps réel, analyse des données à forte volumétrie, assistance aux clients, plateformes dédiées… / hausse de la rentabilité grâce à la réorganisation industrielle en 17 lignes de services ;
- Stratégie d’innovation Global Innovation Programme de lutte contre la concurrence nouvelle des sociétés de services informatiques et des agences de communication dans la collecte des données : - via les neurosciences et les gisements d’information, offre de 4 services « Measuring differently, Having the data in real time, Analysing Big data, Offering client support-based services » / via l’Ipsos Science Center (R&D analytique, analyse à valeur ajoutée…) / via la plateforme ouverte Ipsos Digital / via les acquisitions, telles Inforools, Karian & Box, Intrasonix ;
- Stratégie environnementale définie dans les programmes annuels « Taking Responsability » couvrant la quasi-totalité des filiales du groupe : objectif de neutralité carbone pour 2035 / objectif intermédiaire 2023 : 2,05 tonnes d’émissions de CO2 par employé et recyclage de 90 % du papier / signature par les 9/10 èmes des fournisseurs des 10 principes de développement durable des Nations-Unies ;
- Montée en puissance des nouveaux services fondés sur l’intelligence artificielle et les plateformes et attendus à plus de 20 % des revenus en 2021.
Défis
- Manque de visibilité et saisonnalité de l’activité (57 % des revenus sur le 2 nd semestre) ;
- Sensibilité aux restrictions budgétaires, 10 % des facturations provenant de la commande publique ;
- A fin septembre 2021, croissance de 24 % du chiffre d’affaires;
- Objectifs 2021, relevés : croissance organique de 10 % des revenus et taux de marge opérationnelle supérieur à 11 % ;
- Dividende de 0,90 €.

Très légère remontée du marché publicitaire français Après une très mauvaise année 2020 du fait de la pandémie, le marché publicitaire mondial devrait battre tous ses records cette année. Le marché français devrait également bénéficier de cette embellie. Amazon, qui bénéficie de la très forte popularité de sa place de marché, séduit de plus en plus les annonceurs et consolide peu à peu ses positions. D'après le Baromètre unifié du marché publicitaire (BUMP), au premier trimestre 2021, les recettes nettes publicitaires totales du marché français se sont élevées à 3,02 milliards d'euros, soit une chute de 8,1% par rapport à la même période de 2019. Cela correspond néanmoins à une légère progression (+0,9 %) sur un an, portée par le développement continu du numérique. Sur la période, celui-ci a représenté 1,5 milliard d'euros, en hausse de 5,1% par rapport au premier trimestre de 2019 et de 9% par rapport à celui de 2020. En revanche le segment des cinq médias historiques (presse, radio, télévision, cinéma, publicité extérieure), a reculé de 6% sur un an. La publicité extérieure et le cinéma ont, de nouveau, été particulièrement en difficulté. La télévision a bénéficié d'une très légère augmentation (+0,9 % sur un an), à 747 millions d'euros alors que la presse a reculé de 3,9% sur un an.

Valeurs associées

Euronext Paris +2.37%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.