Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Intesa nettoie son bilan, bond du titre en Bourse

Reuters28/03/2014 à 15:41

INTESA SANPAOLO A ENREGISTRÉ UNE PERTE 2013 DE 4,55 MILLIARDS D'EUROS

par Silvia Aloisi

MILAN (Reuters) - Intesa Sanpaolo a fait état vendredi d'une perte de 4,55 milliards d'euros, la première banque de détail en Italie nettoyant à son tour son bilan avec de provisions et des dépréciations conséquentes, tout en disant qu'elle était bien partie pour reconstituer ses bénéfices.

A la suite de ces annonces, le titre Intesa bondissait vers 12h50 GMT de 4% à 2,41 euros, affichant l'une des plus fortes hausses de l'indice Stoxx 600 alors que l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes prenait 0,66%.

La valeur est également portée par la présentation d'un nouveau plan, qui est censé se traduire par une croissance soutenue des bénéfices et de généreux dividendes sur la période 2014-2017.

Ceci passera notamment par des réduction de coûts, un accent mis sur les divisions banque privée et gestion d'actifs ainsi que la cession d'actifs jugés non-stratégiques comme des participations dans des entreprises.

Dans ce cadre, la banque a annoncé son intention de fermer 800 agences d'ici 2017 pour ramener son réseau à 3.300. Au passage des "ressources excédentaires" représentant quelque 4.500 salariés seront redéployées. Un porte-parole a dit qu'aucune suppression de poste n'était envisagée.

"Le point principal est la présentation du plan stratégique avec des objectifs intéressants et, surtout, une politique de distribution du dividende très généreuse", soulignent dans une note les analystes de Natixis.

Intesa Sanpaolo prévoit ainsi un bénéfice net de 4,5 milliards d'euros en 2017 et le versement de 10 milliards d'euros de dividendes sur la période 2014-2017.

PLUS-VALUE EXCEPTIONNELLE

La perte 2013 de l'établissement aurait été encore plus importante sans une plus-value avant impôts de 2,56 milliards liée à la réévaluation de la valeur de sa participation de quelque 40% dans la Banque d'Italie.

Les analystes interrogés par Thomson Reuters avaient tablé sur un bénéfice net de 1,09 milliard d'euros.

Mais Intesa Sanpaolo a préféré suivre la voie tracée par UniCredit, numéro du secteur bancaire en Italie par les actifs, qui a annoncé il y a plus de deux semaines une perte annuelle record de 14 milliards d'euros, sous le coup essentiellement de 13,7 milliards de provisions pour créances douteuses.

Ces nettoyages de bilan s'expliquent surtout par la perspective des bilans de santé que la Banque centrale européenne (BCE) va faire passer cette année aux principales banques de la zone euro.

Le 12 mars, Banca Monte dei Paschi di Siena avait fait état d'une perte plus élevée au titre de 2013, sous le coup, là aussi, de dépréciations massives passées sur des créances douteuses.

Intesa Sanpaolo a dit avoir passé 7,1 milliards d'euros de provisions pour se prémunir de créances douteuses, ces dernières, qui s'expliquent surtout par la longue récession dont l'Italie vient à peine de sortir, étant devenues le sujet de préoccupation numéro un pour les établissements du pays.

A cette somme, s'ajoutant un total de 6,8 de dépréciations de survaleurs passées sur certaines de ses divisions.

Intesa ajoute que son ratio Tier 1 ordinaire ("Common Equity Tier 1"), mesure clef de la solvabilité d'une banque, était de 12,3% à fin décembre - soit l'un des niveaux les plus élevés en Italie - contre 11,2% à fin septembre.

En la matière, la BCE a fixé un ratio minimum de 8%.

Intesa Sanpaolo a enfin fait savoir qu'elle vendrait dans les trois ans ses participations dans la compagnie aérienne Alitalia, dans Telco, la holding de Telecom Italia et dans l'éditeur RCS Mediagroup.

"Nous vendrons toutes nos participations d'ici 2017; point final", a dit l'administrateur délégué Carlo Messina à la presse. Il a ajouté qu'il espérait que d'autres investisseurs internationaux entrent au capital de la banque après que le fonds américain Blackrock en soit devenu le deuxième actionnaire.

(Benoit Van Overstraeten et Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

1023.192 0.00%
0.904 +1.57%
31.57 +2.15%
36.22 +0.78%
87.22 +1.58%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.