Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Interparfums relève sa prévision 2011 après un trimestre record

Reuters25/10/2011 à 12:15

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Interparfums a révisé à la hausse sa prévision de chiffre d'affaires annuel après des ventes record au troisième trimestre, portées par le lancement du nouveau parfum Burberry et par les bonnes performances de Jimmy Choo et Montblanc.

Le concepteur de parfums sous licence pour les marques de luxe, qui compte également Lanvin, Van Cleef & Arpels (groupe Richemont) ou Paul Smith dans son portefeuille, a vu son chiffre d'affaires progresser de 29% à 110 millions d'euros au troisième trimestre. A taux de change constants, la hausse des ventes a atteint 34,3%.

Fort de ces chiffres, le groupe anticipe aujourd'hui un chiffre d'affaires annuel compris entre 360 et 370 millions d'euros, au lieu des 350 millions attendus fin juillet.

"Le lancement de Burberry Body se déroule dans des conditions extrêmement favorables (...) avec un fort niveau de confiance de la part de nos grands retailers", précise Philippe Benacin, PDG d'Interparfums, dans un communiqué.

La révision de cet objectif n'a cependant guère surpris, la société ayant déjà fait savoir en septembre que sa prévision serait probablement revue à la hausse compte tenu du carnet de commandes enregistré par "Burberry Body", la nouvelle ligne de parfums du groupe de luxe britannique lancée cet été.

Aussi, après une ouverture en hausse de 1,4%, le titre a-t-il rapidement effacé ses gains pour grappiller 0,04% vers 9h40. A 22,18 euros, le titre accuse une baisse de 11,5% depuis le début de l'année, pour une capitalisation boursière de 436,5 millions d'euros.

"Le troisième trimestre profite comme attendu du lancement de Body. Le relèvement de la prévision est évidemment une bonne nouvelle, mais nous l'avions déjà intégrée", soulignent les analystes de CM-CIC Securities.

BUDGET PUBLICITAIRE RELEVÉ

L'enjeu de "Burberry Body" est crucial pour Interparfums qui réalise plus de la moitié de ses ventes avec la marque au tartan. Cette dernière attend d'ailleurs beaucoup de ce nouveau jus grâce auquel elle entend franchir une nouvelle étape dans le parfum.

Interparfums, qui prévoit d'allouer les deux tiers de ses dépenses publicitaires à ce parfum, a précisé mardi que son budget serait porté à 95 millions d'euros cette année, au lieu des 90 millions prévus.

La marque anglaise célèbre pour ses trench-coats dispose aussi, jusqu'à la fin de l'année 2011, d'une option de rachat de sa licence, une éventualité jugée jusqu'ici peu probable par le management d'Interparfums.

Les ventes de Burberry ont grimpé de 29% au troisième trimestre, tandis que celles de Lanvin, deuxième contributeur au chiffre d'affaires du groupe, ont reculé de 11%.

La stratégie de diversification d'Interparfums visant à alléger le poids de Burberry porte ses fruits, avec la montée en puissance rapide de Jimmy Choo et Montblanc, dont les ventes combinées représentent 15% du chiffre d'affaires total.

A l'inverse, les ventes sont en baisse pour les jus de Van Cleef & Arpels et pour ceux de Paul Smith.

Sur neuf mois, le chiffre d'affaires progresse de 16% à 272,5 millions d'euros (+18,5% à changes constants).

Edité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.345 +15.00%
4.86 +2.14%
0.038 -1.03%
71.48 +0.25%
5637.51 +0.41%
0.355 -2.74%
1.175 -0.03%
23002.37 +0.31%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.