1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Interparfums monte, le marché attend une acquisition

Reuters11/03/2015 à 16:36

* La marge 2014 impactée par les dépenses marketing * Le groupe dispose d'une trésorerie nette de E225 mlns * Le titre touche un sommet depuis plus d'un an (Actualisé avec conférence, commentaires, cours) par Pascale Denis PARIS, 11 mars (Reuters) - Interparfums IPAR.PA , dont la rentabilité opérationnelle a reculé en 2014 pour cause d'investissements publicitaires accrus, dispose d'une importante marge de manoeuvre pour réaliser des acquisitions très attendues par le marché. Le concepteur de parfums sous licence pour Montblanc (groupe Richemont CFR.VX ), Jimmy Choo ou Lanvin a vu sa marge opérationnelle 2014 fortement baisser (à 10,6% contre 14,9%), après avoir alloué 20% de son chiffre d'affaires à ses dépenses publicitaires. N'ayant pas modifié sa structure de coûts après la reprise de sa licence par Burberry BRBY.L , Interparfums voit aussi sa rentabilité souffrir d'une perte de chiffre d'affaires qui dépassait les 230 millions d'euros en 2012. Mais le groupe dispose d'une importante trésorerie nette (225 millions d'euros) pour des acquisitions annoncées de longue date par son PDG Philippe Benacin, qui permettraient à l'entreprise de mieux amortir sa structure de coûts. Le PDG, qui avait évoqué en début d'année de possibles acquisitions dans le courant du premier trimestre, s'est refusé à tout commentaire mercredi, alors que nombre d'observateurs prêtent à l'américain Procter & Gamble PG.N l'intention de céder certaines licences comme Rochas, Lacoste ou Escada. Les analystes de Kepler Cheuvreux ont relevé leur objectif de cours à 33,00 euros sur la valeur mercredi, dans la perspective de possibles acquisitions de licences "qui auraient un impact significatif sur le profil et les perspectives du groupe". Ce relèvement dope le titre, qui avance de 1,66% à 29,40 euros à la Bourse de Paris vers 15h00, après avoir touché un plus haut depuis plus d'un an à 29,47 euros. Depuis début janvier, il enregistre une progression de près de 30%. Pour 2015, Interparfums anticipe une progression de sa rentabilité opérationnelle aux environs de 11% à 12%. "L'activité constatée sur les deux premiers mois de l'exercice 2015 et le niveau actuel du carnet de commandes confortent notre optimisme pour cette année", affirme Philippe Benacin. Les ventes devraient notamment être portées par deux gros lancements chez Boucheron et Jimmy Choo, tandis que celles de Karl Lagerfeld, qui n'ont pas été à la hauteur des attentes, devraient rester stables. Interparfums a bouclé l'exercice 2014 - première année complète dans son nouveau périmètre - sur un résultat opérationnel de 31,5 millions d'euros, contre 52,2 millions en 2013 (qui comprenait un trimestre de résultats de Burberry). Il avait déjà fait état d'une solide croissance organique de son chiffre d'affaires en 2014 (+19% à 297 millions d'euros) et avait revu à la hausse sa prévision pour 2015 à la faveur de la baisse de l'euro face au dollar. ID:nL6N0V531C Le résultat net part du groupe 2014 ressort à 23,2 millions d'euros contre 34,8 millions un an plus tôt, pour une rentabilité nette en recul à 7,8% contre 9,9%. Le communiqué: http://bit.ly/18Am10v (Edité par Matthieu Protard)

Valeurs associées

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • azeqsd3
    19 mars06:03

    l acquisition a eut lieu "Le groupe Interparfums, spécialisé dans la conception et la distribution de parfums sous licences, va racheter Rochas à son propriétaire américain Procter & Gamble ( AFP/Archives / Bertrand Guay )"

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

0.146 0.00%
5068.85 -0.65%
0.278 -1.42%
33.475 -0.55%
21.32 -0.79%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.