Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

INTEL : création de 2 nouvelles unités commerciales
information fournie par AOF23/06/2021 à 14:43

(AOF) - Intel a annoncé la scission de sa division Data Platform Group en deux nouvelles unités. Sandra Rivera assumera un nouveau rôle en tant que vice-présidente exécutive et directrice générale de Datacenter and AI. Elle sera chargée de développer des produits de pointe pour les centres de données dans un monde basé sur le cloud, notamment les produits Intel Xeon et FPGA (Field Programmable Gate Array).

Nick McKeown rejoindra Intel à plein temps le 6 juillet en tant que vice-président senior et directeur général d'un nouveau groupe Network and Edge. Ce dernier regroupe les groupes Plateformes réseau, Internet des objets et Connectivité d'Intel au sein d'une seule et même unité commerciale chargée d'assurer le leadership en matière de technologie et de produits du réseau à l'intelligent edge.

Le groupe va par ailleurs créer deux nouvelles unités commerciales, l'une axée sur les logiciels et l'autre sur le calcul haute performance (HPC) et les graphiques. Greg Lavender a rejoint le spécialiste des puces en tant que directeur de la technologie (CTO) et vice-président senior et directeur général de la nouvelle unité Software and Advanced Technology Group. Ce groupe pilotera la vision unifiée d'Intel en matière de logiciels, en veillant à ce que ceux-ci restent un puissant facteur de différenciation concurrentielle pour l'entreprise.

Raja Koduri, innovateur reconnu dans le domaine de la technologie de calcul GPU, dirigera la seconde unité : Accelerated Computing Systems and Graphics Group.

Ils rapporteront directement au patron d'Intel, Pat Gelsinger.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Optimisme pour le secteur

Les ventes sur trois mois (de septembre à novembre) ont augmenté de 8,3% au niveau mondial par rapport aux trois mois précédents (de juin à août). En Europe, la progression est même supérieure (de 13,8%).

En dépit de la pandémie et d'autres facteurs macroéconomiques, les experts prédisent en 2020 des ventes annuelles bien supérieures à celles de 2019.

Sur ce secteur en croissance, l’Europe cherche à renforcer ses positions. Elle ne détient que 10% du marché mondial, évalué à 440 milliards d'euros. Par ailleurs elle est de plus en plus dépendante d'importations en provenance des États-Unis ou de pays asiatiques. Treize Etats de l'Union européenne, dont la France, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, la Belgique et les Pays-Bas, se sont récemment alliés pour investir en commun et ainsi renforcer la capacité de l'Europe à développer les processeurs et semi-conducteurs de prochaine génération.

L’indice de réparabilité entre en vigueur en France

Cet indice, sur une échelle de 1 à 10,  va permettre aux consommateurs de savoir si les produits peuvent facilement être réparés ou non. Son affichage est obligatoire depuis le 1er janvier 2021. Cette mesure s’inscrit dans la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire votée en février 2020.

D’après l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, seuls 35% des Français déclarent avoir eu recours aux réparations. Les autorités visent un taux de réparation des produits électriques et électroniques de  60 % d'ici à cinq ans.

Pour le moment l'initiative est limitée à la France mais l’Europe réfléchit également à une approche similaire pour lutter contre le gaspillage et l'obsolescence programmée.

Valeurs associées

NASDAQ +0.35%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.