Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AIRBUS

100.64EUR
+2.08% 
Ouverture théorique 100.64
indice de référence CAC 40

NL0000235190 AIR

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    99.62

  • clôture veille

    98.59

  • + haut

    100.78

  • + bas

    99.41

  • volume

    1 430 276

  • valorisation

    77 940 MEUR

  • capital échangé

    0.18%

  • dernier échange

    22.06.18 / 17:38:41

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    94.61

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    106.66

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur AIRBUS

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter AIRBUS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AIRBUS à mes listes

    Fermer

Inquiétudes sur le site Airbus Helicopters de Marignane

Reuters19/09/2016 à 18:19
    MARSEILLE, 19 septembre (Reuters) - Le président d'Airbus 
Helicopters, Guillaume Faury, s'est rendu lundi sur le site de 
production de Marignane, dans les Bouches-du-Rhône, pour tenter 
de rassurer les 8.500 salariés qui redoutent des suppressions de 
postes. 
    La filiale d'Airbus Group  AIR.PA   est fortement impactée 
par le ralentissement du secteur pétrolier - qui utilisent 
beaucoup d'hélicoptères sur les plates-formes offshore - ainsi 
que par la suspension par l'Agence européenne de la sécurité 
aérienne des vols de la flotte civile mondiale des Super Puma 
après un accident mortel survenu le 29 avril dernier en Norvège. 
    "Guillaume Faury a rappelé que des mesures sont à l'oeuvre 
pour faire face à la situation avec des mobilités de salariés 
chez Airbus Helicopters en Allemagne et chez Airbus à Toulouse 
et Saint-Nazaire", a indiqué la CFDT dans un communiqué. 
    "Le PDG n'a cependant pas caché que les quatre derniers mois 
de 2016 sont cruciaux pour Airbus Helicopters avec la 
concrétisation ou pas d'importants contrats en Pologne et en 
Asie, et la remise en vol du H225", le dernier dérivé en date de 
la famille des Super Puma, ajoute le syndicat. 
    Force Ouvrière, syndicat majoritaire dans le groupe, a 
récemment évoqué la possibilité de 400 suppressions de postes, 
sans licenciement sec, sur le site de Marignane. 
     
    PLUSIEURS HYPOTHÈSES À L'ÉTUDE 
    Guillaume Faury n'a pas directement répondu à cette 
interrogation, expliquant aux salariés que "plusieurs hypothèses 
étaient possibles". 
    "Cela dépendra si le contrat avec la Pologne se concrétise 
rapidement et positivement. Il a également parlé de deux autres 
gros contrats dont il n'a pas cité le nom", a déclaré à Reuters 
le délégué syndical central CFDT Didier Hacquart. 
     Airbus Helicopters est notamment en pourparlers pour 
l'acquisition par la Pologne de 50 hélicoptères multi-rôles 
européens Caracal.   
    Selon la CFDT, différents scénarios sont aujourd'hui sur la 
table, "du plus pessimiste au plus optimiste", en fonction de 
l'évolution de la situation d'ici la fin de l'année. 
    D'autant que la maison mère, Airbus Group, pourrait annoncer 
le mois prochain un nouveau plan de restructuration et 
d'économies pour minimiser les coûts plus élevés que prévu du 
programme A380, d'après le Financial Times de lundi. 
    Selon le journal britannique, le PDG Tom Enders veut 
supprimer des fonctions qui font doublon entre les différentes 
filiales du groupe et au sein de la maison mère. 
    Contacté par Reuters, Airbus Group a confirmé prévoir des 
économies via un plan de digitalisation déjà annoncé en juillet. 
    Il a en revanche démenti que ces économies aient été 
décidées suite à des difficultés opérationnelles sur certains 
programmes comme l'A380 ou le transporteur militaire A400M. 
    Le plan, qui n'est pas encore finalisé, comprendrait des 
suppressions de postes à travers le groupe et doit encore être 
présenté aux syndicats. 
    "Au niveau du groupe, nous sommes dans l'attente d'un comité 
européen exceptionnel annoncé pour le début octobre, mais aucune 
date précise , ni aucun ordre du jour n'ont pour l'instant été 
précisés", a précisé Didier Hacquart. 
 
 (Jean-François Rosnoblet, édité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeurs associées

+2.08%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.