Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Innate Pharma en nette baisse après la suspension d'un essai clinique américain
information fournie par AOF 05/10/2023 à 09:41

(AOF) - Innate Pharma (-8,35% à 2,30 euros) est lanterne rouge du marché SRD ce matin après que la FDA, l’agence américaine du médicament a décidé la suspension partielle du recrutement de nouveaux patients dans des essais cliniques sur le lacutamab à la suite d'une suspicion d' « effet indésirable grave ». La suspension partielle fait suite à un cas mortel de lymphohistiocytose hémophagocytaire, une maladie hématologique rare.

Le recrutement dans l'essai de Phase 2 TELLOMAK est terminé, les données finales sont attendues au dernier trimestre 2023. L'essai de Phase 1b dans les lymphomes T périphériques est pour sa part en attente d'une analyse intermédiaire ; les données préliminaires sont attendues au dernier trimestre 2023.

" La sécurité des patients est capitale, et nous entreprenons actuellement les efforts nécessaires pour répondre aux demandes de la FDA, qui comprennent l'intégration de stratégies d'atténuation et de gestion des risques pour la lymphohistiocytose hémophagocytaire dans les études en cours avec lacutamab, ", déclare Mondher Mahjoubi, Président du Directoire d'Innate Pharma. " De plus, tous les patients ayant été recrutés dans l'étude de Phase 2 Tellomak, nous n'anticipons actuellement aucun retard pour les données finales de l'essai de Phase 2 Tellomak attendues prochainement. "

AOF - EN SAVOIR PLUS

En savoir plus sur le secteur Pharmacie

Les biotechs mises à rude épreuve

Ces sociétés pâtissent d'un cycle économique beaucoup moins favorable, qui se traduit notamment par une baisse du financement par le capital-risque des start-up. Ces entreprises sont donc obligées de mener des plans de licenciement. A cela s'ajoute un cadre réglementaire bien plus contraint. D'abord, aux Etats-Unis, les mesures liées à l'Inflation Reduction Act (IRA) pourraient avoir un fort impact sur les marges des intervenants. En effet, à partir de 2026, le programme fédéral Medicare va pouvoir renégocier le prix des médicaments commercialisés depuis neuf ans (chimiques) ou 13 ans (biologiques), avec des rabais qui pourraient aller de 35 à 60 % pour les biotechs. De même, en Europe, avec la nouvelle réglementation du médicament présentée à Bruxelles en avril, la durée de protection d'un brevet va être réduite si le traitement innovant n'est pas commercialisé dans tous les pays-membres sous deux ans.

Valeurs associées

2,06 EUR Euronext Paris +1,98%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.