1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

INFO AOF : "En Europe, la situation n'est pas catastrophiquement mauvaise" Interview de Gero Jung, chef économiste de la Banque Mirabaud
AOF12/12/2019 à 15:38

(AOF) - Gero Jung, chef économiste de la Banque Mirabaud, dévoile à AOF ses perspectives pour 2020.

AOF : Quel regard portez-vous sur la guerre commerciale ?

Gero Jung : Très clairement la probabilité d'accord se renforce. Je ne suis bien sûr pas dans le secret des Dieux, mais les chiffres parlent d'eux-mêmes. Les exportations chinoises souffrent toujours davantage mois après mois, notamment à destination des Etats-Unis. Si l'impact sur l'économie américaine est moins clair, il n'en demeure pas moins que les deux puissances ont intérêt à s'entendre.

AOF : Quelles sont vos perspectives pour l'économie mondiale ?

Gero Jung : La croissance chinoise devrait se stabiliser autour de 6% l'an prochain. Le pays ne connaîtra plus de croissance à 12% comme il y a quelques années encore. Je suis confiant pour les Etats-Unis où la croissance pourrait atteindre 2% en 2020, en ligne avec son potentiel. L'économie est soutenue par la demande interne avec une consommation robuste et un taux de chômage au plus bas depuis des décennies. L'inflation est maitrisée, préservant ainsi le pouvoir d'achat. En Europe, la situation n'est pas catastrophiquement mauvaise. La confiance des entreprises reste en place. Nous attendons une reprise de l'activité manufacturière et, plus globalement, une reprise de l'économie au premier trimestre 2020. La zone euro pourrait atteindre une croissance de 1% l'an prochain.

AOF : Qu'attendez-vous de la BCE dans les prochains mois ?

Gero Jung : Elle devrait poursuivre ses rachats d'actifs et maintenir ses taux très bas en 2020. La banque centrale a encore de la marge, par exemple en tirant un peu plus vers le bas les taux de dépôt en territoire négatif. Christine Lagarde devrait par ailleurs s'inscrire dans les pas de Mario Draghi en demandant aux gouvernements des stimulus fiscaux susceptibles d'accompagner la reprise de l'économie européenne.

Propos recueillis par Pierre-Jean Lepagnot

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

13.9 -2.82%
4735.38 +0.99%
33.575 -0.47%
22.35 -0.67%
60.42 -1.16%

Les Risques en Bourse

Fermer