Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

INEA : les revenus progressent de 6,9% au premier trimestre
information fournie par AOF03/05/2022 à 09:53

(AOF) - Le chiffre d’affaires d’INEA au premier trimestre 2022 s’élève à 13,7 millions d'euros, en progression de 6,9% sur douze mois. Cette croissance s’explique à hauteur de 4,4% par les nouveaux revenus liés à l’exploitation de nouveaux immeubles de bureaux à Lyon, Lille, Toulouse, Grenoble, Rennes, et Bordeaux, et d’une plateforme de logistique urbaine à Romainville et pour 2,4% par l’évolution favorable des loyers à périmètre constant, l’effet indexation s’élevant à 1,3%.

Au cours de ce trimestre, le spécialiste des bureaux neufs dans les principales métropoles régionales a réceptionné deux nouveaux immeubles de bureaux à Lyon (Irizium et Stadium), qui représentent plus de 11 550 m² et près de 2 M€ de loyers supplémentaires sur une base annuelle.

L'activité du premier trimestre 2022 a également été marquée par la cession opportuniste d'un immeuble à Toulouse. Livré en septembre 2020 et situé dans le quartier Basso Cambo, cet immeuble a été cédé à la Commune de Toulouse, qui l'a choisi pour y installer ses effectifs de la Police Municipale. La vente de cet immeuble s'est réalisée à un prix supérieur de 20% à sa dernière valeur d'expertise.

AOF - EN SAVOIR PLUS

L'immobilier chinois toujours dans la tourmente

L’immobilier est essentiel pour la croissance de la deuxième économie mondiale. Or, après les déboires des géants Evergrande et Fantasia, d’autres plus petits promoteurs ont des difficultés à rembourser leurs dettes. Le géant Evergrande est, lui, étranglé par une dette abyssale d'environ 260 milliards d'euros. Il se bat pour payer à temps ses intérêts obligataires et livrer ses appartements, de façon à éviter une faillite qui ébranlerait tout le secteur immobilier chinois. L'OCDE estime que les risques d'un fort ralentissement en Chine se sont accrus avec les déboires d’Evergrande. Une baisse de 2 points par an de la demande intérieure chinoise sur deux ans réduirait la croissance mondiale de 0,4 point de PIB.

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.