Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Indicateurs décevants en Europe : les marchés ont-ils été trop optimistes ?

Boursorama28/04/2015 à 15:39

Depuis la semaine dernière, certains indicateurs économiques européens déçoivent les investisseurs.

Mardi 28 avril, les marchés européens s’affichaient en nette baisse. En-dehors des interrogations sur la remontée des taux américains, les investisseurs doivent aussi digérer depuis la semaine dernière des indicateurs plus mitigés que prévus en Europe.

Une partie des doutes de ce mardi était motivée par les chiffres décevants du PIB britannique pour le premier trimestre 2015. La croissance du produit intérieur brut d’outre-Manche s’est en effet établie à seulement 0,3% au T1, alors que le consensus des analystes tablait sur une hausse de 0,5%. En comparaison, lors du précédent trimestre, le PIB britannique avait cru de 0,6%.

En elle-même, cette statistique n’est pas excessivement alarmante, mais elle vient compléter une série d’indicateurs moins bons que prévus depuis la semaine dernière en Europe.

Indicateurs d’activité décevants

Ainsi, les propos de Chris Williamson, chef économiste de Markit, n’auront pas échappé aux investisseurs les plus attentifs au cours de la semaine dernière, lorsqu’il a qualifié d’« énorme déception » les résultats des indices PMI (indicateurs d’activité) calculés pour le mois d’avril en Europe.

L’indice PMI de Markit pour le secteur privé de la zone euro s’est ainsi contracté à 53,5 points en avril contre 54 points lors du mois précédent, mettant un terme à une amélioration régulière de cet indicateur. Certes, cette contraction doit être relativisée : au-dessus de 50 points, l’indicateur traduit tout de même une hausse de l’activité économique. Mais on remarquera que le passage de 54 à 53,5 points traduit un ralentissement du rythme de cette amélioration (décélération, sans être un recul de l’activité).

Excès d’optimisme ou trouble passager ?

David Ganozzi, gérant du fonds Fidelity Patrimoine, restait néanmoins rassurant à ce sujet dans l’« hebdo des marchés » de la société Fidelity : « Aurait-on, ces derniers mois en Europe, pêché par excès d’optimisme au point de sombrer dans la démesure ? Loin de là », assurait-il.

Le gérant expliquait ainsi : « Après des mois marqués par une litanie d’indicateurs tous plus encourageants les uns que les autres, le constat tombe comme une évidence : la croissance n’est pas une courbe parfaite. Elle se construit par paliers et phases de consolidation. De sorte que la décélération enregistrée sur le mois est, somme toute, assez naturelle après plusieurs mois d’accélération ».

« En l’état, ces chiffres ne traduisent en aucun cas un inversement de tendance. Et si les cassandres entendent enfoncer le clou avec le recul de l’indice ZEW à 53,3 points en avril (contre 54,8 en mars), il n’y a qu’à regarder l’Ifo - baromètre du climat des affaires en Allemagne - pour constater qu’à 108,6 points en avril (contre 107,8 en mars et 108,4 attendus), il enregistre un sixième mois consécutif de hausse et touche un plus haut depuis juin 2014 ».

Malgré cela, le mouvement boursier de mardi était aux prises de bénéfices. A 15h20, le CAC40 perdait 1,67%, le Dax30 allemand lâchait 1,27% et le FTSE100 britannique se contractait de 1,05%.

X. Bargue

Mes listes

valeur

dernier

var.

ADP
176.3 -4.96%
3 -2.44%
5614.51 -0.13%
CGG
2.378 +2.50%
27.71 -1.28%
1.581 0.00%
10.35 -0.96%
14.39 -1.64%
8.02 -0.50%
1.291 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.