1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Immigration: Trump fait planer la menace d'un "shutdown"
Reuters29/07/2018 à 19:14

 (Actualisé avec contexte, précisions)
    WASHINGTON, 29 juillet (Reuters) - La présidence américaine
laissera le gouvernement fédéral suspendre ses activités si les
démocrates refusent de soutenir la réforme de législation
encadrant l'immigration aux Etats-Unis, a prévenu dimanche
Donald Trump.
    "Je serais disposé à "fermer" le gouvernement si les
Démocrates ne nous donnent pas les voix pour la sécurité aux
frontières, qui englobe le Mur ! Il faut se débarrasser de la
loterie (...) et aller vers un système d'immigration fondé sur
le MERITE ! Nous avons besoin que des gens fantastiques viennent
dans notre pays", a écrit le président américain sur Twitter.
    Une éventuelle paralysie des activités de l'administration
fédérale d'ici les élections de mi-mandat en novembre pourrait
se retourner contre Donald Trump si les électeurs imputent aux
républicains, qui contrôlent les deux chambres du Congrès,
l'interruption des services. Or, les républicains ne sont
majoritaires que d'un cheveu au Sénat, qui pourrait facilement
leur échapper en novembre en cas de poussée démocrate.
    Promesse électorale de Donald Trump, la réforme de la
législation de l'immigration qu'il prône est un vaste sujet de
controverse aux Etats-Unis.
    Parmi les propositions du président américain, figure la
construction d'une clôture de sécurité, qu'il appelle le "mur",
à la frontière mexicaine. Il entend ainsi endiguer les flux
migratoires qui proviennent d'Amérique centrale et qui
constituent selon lui une menace pour la sécurité.
    Donald Trump réclame 25 milliards de dollars (21,5 milliards
d'euros) pour financer la construction de son mur, et 1,6
milliard de dollars (1,37 milliard d'euros) ont été alloués à ce
jour.
    Le président réclame en outre, pour certains pays, la fin du
système de loterie pour l'attribution de la carte verte (carte
de résident) et la limitation du regroupement familial aux
épouses et enfants mineurs, excluant les parents, les enfants
majeurs les frères et soeurs.

 (Doina Chiacu; Nicolas Delame et Eric Faye)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer