Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Imerys soutenu par une rumeur sur la vente de sa division
information fournie par AOF26/01/2022 à 10:37

(AOF) - Imerys gagne 4,43% à 40,08 euros, soutenu par une rumeur de presse selon laquelle le groupe souhaiterait vendre sa division de solutions de haute température. En effet, selon Bloomberg, citant des sources anonymes proches du dossier, le spécialiste français des matériaux de spécialité se serait entouré de Morgan Stanley et de Rothschild & Co. pour évaluer l'intérêt pour cette activité. L'agence de presse évoque un prix de 900 millions d'euros, ce qui permettrait à Imerys de disposer d'un capital plus important à investir dans sa division des minéraux de performance.

L'activité de solutions de haute température d'Imerys a réalisé au troisième trimestre 2021 un chiffre d'affaires de 497 millions d'euros, en hausse de 20,5%, et représenté environ 45% des revenus.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points clés

- Numéro 1 mondial des minéraux industriels, créé il y a plus de 100 ans ;

- Chiffre d’affaires de 3,8 Mds€ recentré sur 2 métiers - minéraux de performance (57 %) et minéraux de haute température(43 %) - équilibrée entre l’ Europe-Moyen-Orient et Afrique pour 48 %, l’ Amérique du nord pour 29 % et l’Asie-Pacifique pour 23 % ;

- Revenus par marchés finaux : la construction pour 35 %, la consommation pour 23 %, l’industrie pour 13 %, la sidérurgie pour 12 %, le papier pour 10 % et l’automobile pour 7 % ;

- Modèle d'affaires visant à maintenir les places de n° 1 mondial (75 % des activités) et à valoriser les solutions minérales à partir de 2 avantages clés : la maîtrise des approvisionnements (2/3 du chiffre d’affaires réalisés « de la mine au marché ») et la solidité des capitaux propres ;

- Capital contrôlé de concert par les familles Desmarais et Frère (53,91 % des actions et 67,67 % des droits de vote) et Blue Crest (4,86 % des actions, 6,02 % des droits de vote), le conseil d'administration de 12 membres étant présidé par Patrick Kron, Alessandro Dazza étant directeur général ;

- Bilan solide, avec une dette notée « investment grade“ ramenée à 1,51 Mds€, soit 51 % des capitaux propres et des disponibilités élevées, proches de 2 Mds€.

Enjeux

- Plan stratégique 2019-2022 « Connect & Shape » : croissance et rentabilité : accélération de la croissance, économies de coûts de 100 M€, hausse de 200 points de base de la marge d’exploitation / allocation du capital : 300-350 M€ d’investissement, rentabilité interne de 15 % / dividende : hausse en ligne avec celle du bénéfice courant net ;

- Stratégie d'innovation protégée par 2 150 brevets et 4 000 marques : fondée sur le programme «I-Cube» excellence industrielle / dynamique par les lancements de 70 solutions minérales en 70, axées sur la transition énergétique et/ou la réduction des émissions de GES ;

- Stratégie environnementale « SustainAgility » articulée autour de la maîtrise des impacts, de la biodiversité & réhabilitation des sites et du changement climatique, et caractérisée par un dépassement régulier des objectifs : 100 % du programme biodiversité et réhabilitation achevé en 2021 / notation “solutions durables“ pour 50 % des nouveaux produits en 2022 / réduction des émissions de CO 2 de 36 % par rapport au chiffre d’affaires en 2030 / lancement du 1 er emprunt « durable » en mai 2021;

- Poursuite du remodelage du portefeuille, après la cession des activités de kaolin en Amérique du nord et fortes capacités financières pour la croissance externe ;

- Capacité à faire passer les hausses de prix.

Défis

- Réduction de la diversité dans les marges opérationnelles entre divisions, les solutions pour l’énergie et les minéraux de haute résistance étant à la traîne ;

- Issue en 2022 du litige judiciaire sur le talc aux Etats-Unis ;

- A fin septembre 2021, hausse de 16 % du chiffre d’affaires et plus que doublement du bénéfice net malgré les à-coups de la chaîne logistique.

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 26/01/2022 à 10:37:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.