Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Iliad dépasse les attentes, 3,6 millions d'abonnés mobiles

Reuters31/08/2012 à 13:49

ILIAD A SÉDUIT 3,6 MILLIONS D'ABONNÉS AU 1ER SEMESTRE

par Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - La nouvelle offre mobile d'Iliad a conquis un million d'abonnés au deuxième trimestre pour s'adjuger plus de 5% du marché français en l'espace de six mois et vise les 15% à moyen terme.

Le fournisseur d'accès à internet a également enregistré une forte progression de son activité dans le fixe, ce qui lui permet d'afficher des résultats semestriels supérieurs aux attentes du marché, salués en Bourse vendredi par une vive hausse du titre.

A 10h02, le titre avance de 4,27% à 125,80 euros, en tête des hausses de l'indice SBF 120, qui progresse de 0,35% dans le même temps.

"C'est le meilleur semestre de l'histoire de Free en termes de recrutements", a déclaré le directeur financier Thomas Reynaud lors d'un entretien accordé à Reuters.

"On bénéficie désormais de notre nouveau statut d'opérateur intégré fixe-mobile avec des synergies de coûts, des synergies de revenus", a-t-il ajouté.

Sur les six premiers mois de l'année, le groupe signe un bond de 39% de son chiffre d'affaires à 1,44 milliard d'euros. L'Ebitda est resté stable à 417 millions d'euros, tandis que le résultat net a chuté de 45% à 80 millions sous l'effet des investissements liés au lancement de Free mobile.

Le marché tablait en moyenne sur un chiffre d'affaires de 1,36 milliard, un Ebitda de 370 millions et un résultat net de 71 millions, selon un consensus cité par les analystes de Goldman Sachs.

Lancé le 10 janvier, le quatrième entrant a séduit 3,6 millions d'abonnés en près de six mois, soit 5,4% du marché du mobile, grâce à deux offres à prix cassés: un forfait de base à deux euros et un illimité à 19,99 euros par mois.

Son succès éclair a provoqué des départs massifs d'abonnés chez ses trois concurrents en place -France Télécom, SFR (groupe Vivendi) et Bouygues Telecom- qui ont contre-attaqué en revoyant à la baisse les tarifs de leurs offres.

FORTE PROGRESSION DANS LE FIXE

Free mobile a généré au premier semestre un chiffre d'affaires de 320 millions d'euros pour une perte opérationnelle de 44 millions, environ deux fois inférieure aux anticipations du marché.

"On a une bonne répartition entre les différents types de forfaits. On a des abonnés qui sont très satisfaits, qui sont là, qui consomment et dont une part non négligeable se porte sur le forfait à 19,99 euros", a expliqué Thomas Reynaud.

Le groupe n'a pas communiqué de chiffre sur la répartition des abonnés entre ses deux offres, réaffirmant seulement qu'elle était "équilibrée".

"Cela laisse penser qu'Iliad va être en mesure de poursuivre sans difficulté sa politique agressive en termes de prix, et que la base des prix sur le marché français du mobile va continuer à se recomposer", estiment les analystes d'UBS dans une note, évoquant des résultats "exceptionnellement solides".

Prié de dire si l'opérateur comptait poursuivre les recrutements d'abonnés à un rythme comparable à celui enregistré au deuxième trimestre, le directeur financier a répondu qu'il était trop tôt pour réaliser des projections.

"Lorsqu'on voit que nous avons réussi à prendre plus de 5% de parts de marché en moins de six mois, ce n'est pas une tendance qui a vocation à s'arrêter brutalement", a-t-il toutefois ajouté.

Dans son communiqué de résultats, le groupe aspire à une part de marché de 15% à moyen terme avant de viser 25% à long terme, une ambition identique à celle qu'il s'est donnée dans le fixe.

Continuant de profiter du fort écho médiatique suscité par l'offre mobile, l'activité fixe a recruté 298.000 nouveaux abonnés sur les six premiers mois de l'année, captant plus de la moitié (54%) des recrutements nets du marché sur la période.

Son chiffre d'affaires a progressé de 9% à 1,13 milliard d'euros tandis que son Ebitda a augmenté de 11% à 462 millions, compensant les pertes générées par l'activité mobile.

Edité par Dominique Rodriguez


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.