Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

IBM continue de décevoir au niveau de ses ventes
AOF22/01/2021 à 14:45

(AOF) - IBM a dévoilé une nouvelles fois des revenus décevants. Au quatrième trimestre, le géant informatique a enregistré un bénéfice net de 1,36 milliard de dollars, soit 1,52 dollar par action contre respectivement 3,67 milliards de dollars et 4,11 dollars, un an auparavant. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 2,07 dollars, soit 26 cents de mieux que les attentes. Les revenus de "Big blue" ont reculé de 6% à 20,37 milliards de dollars, ressortant au dessous du consensus FactSet s'élevant à 20,7 milliards. 

Ils sont en recul ce trimestre de 8% à données comparables.

La division Cloud a vu ses ventes progresser de 10% (+8% à taux de change constants) à 7,5 milliards d'euros. 

"Nous avons fait des progrès en 2020 en développant notre plateforme de cloud hybride comme base pour la transformation numérique de nos clients tout en faisant face à l'incertitude plus large de l'environnement macroéconomique ", a déclaré Arvind Krishna, président et directeur général d'IBM. "Les mesures que nous prenons pour nous concentrer sur le cloud hybride et l'intelligence artificielle vont s'imposer, ce qui nous donne confiance dans notre capacité à enregistrer une croissance des revenus en 2021". Ils ont reculé de 5% à 73,6 milliards de dollars.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Informatique - Editeurs de logiciels

La dernière étude menée par EY pour le compte du Syntec Numérique souligne que les éditeurs français ont affiché une croissance de 10% de leur chiffre d'affaires l'an passé (à 16 milliards d'euros). Néanmoins cette croissance avait atteint 13% entre la période 2016/2017. De plus certains de ces grands acteurs traversent des difficultés : ainsi Criteo, numéro deux du classement, a subi un recul de son activité (passée de 2,036 milliards en 2017 à 1,947 en 2018). De même l'activité édition de Sopra Steria a reculé de 619 millions d'euros à 615,5 millions en 2018. Sans les dix premiers éditeurs du classement, le secteur afficherait une croissance de 18%. Le chiffre d'affaires généré par le Saas est passé de 24% à 37 % en trois ans pour les éditeurs. Tous les acteurs de moins de 5 ans développent désormais des offres Saas. La plupart des éditeurs soulignent que la pénurie de talents sur le marché constitue un frein à leur développement.

Des emplois menacés

Selon les prévisions du Syndicat professionnel des acteurs du numérique (Syntec Numérique), le recul de l'activité devrait atteindre 4,6% pour l'ensemble de l'année 2020. Néanmoins la fin d'année a été plus clémente pour les professionnels. La situation s'est légèrement améliorée depuis septembre, au niveau des appels d'offres et du carnet de commandes.

Les acteurs du conseil en technologies auront particulièrement souffert en 2020, en enregistrant une chute de 12,3% de leur activité. Ils sont, en effet, très présents dans deux secteurs particulièrement impactés par la crise sanitaire, l'aéronautique civile et l'automobile. C'est dans le conseil en technologies que le risque de suppressions d'emplois est le plus important. Syntec Numérique évalue à 10.000 les postes en danger sur ce créneau.

Très prudents, les professionnels s'attendent à un rebond de 1% pour le secteur en 2021. 

Forte croissance prévue

Le marché mondial des PC devrait enregistrer une croissance de 35% au quatrième trimestre 2020 pouratteindre 143 millions d'unités,d'après le cabinet d'études Canalys.Au final le total des ventes de PC sur l'année 2020 devrait se situer à 458 millions d'unités, après un bond de 17%.La croissance devrait s'élever à1,4 % en 2021.

Au-delà de l'impact positif de la crise sanitaire, le secteur bénéficie de facteurs structurels qui devraient porter la croissance en 2021 et au-delà : le développement du travail à distance, l'apprentissage numérique et les nouveaux modes d'utilisation.

Valeurs associées

IBM
NYSE 0.00%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer