Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Iberdrola vend ses parcs éoliens terrestres français

Reuters31/12/2012 à 14:02

IBERDROLA CÈDE SES ACTIFS "ONSHORE" FRANÇAIS À GENERAL ELECTRIC, MEAG ET EDF

par Sarah Morris

MADRID (Reuters) - Le groupe espagnol Iberdrola a annoncé lundi la vente de ses parcs éoliens terrestres en France à General Electric, EDF Energies nouvelles et à une coentreprise de Munich RE pour environ 400 millions d'euros afin de se désendetter.

Iberdrola Renovables France (IBRF), qui contrôle directement ou indirectement en France 32 parcs éoliens onshore d'une capacité totale de 321,4 mégawatts, sera vendu à un consortium, a indiqué Iberdrola dans un avis à l'autorité des marchés.

Le consortium comprend General Electric et MEAG, filiale commune de Munich Re et Ergo, qui reprendront chacun 40% des actifs d'IBRF cédés, ainsi qu'EDF Energies nouvelles, filiale d'EDF, qui reprendra les 20% restants, a précisé Iberdrola.

Le prix de vente de 350 millions d'euros est assorti d'un paiement conditionnel de 50 millions d'euros, a-t-il ajouté.

Le groupe espagnol de services aux collectivités, premier opérateur éolien en Europe, avait annoncé en octobre qu'il vendrait certains actifs et réduirait ses investissements et ses effectifs afin de réduire son endettement de 6 milliards d'euros et de le ramener à 26 milliards d'euros d'ici 2014.

Les actifs éoliens offshore d'IBRF seront transférés vers une entité séparée avant d'être cédés.

Iberdrola avait annoncé vendredi la cession de sa participation de 20% dans le gazoduc Medgaz au belge Fluxys pour 146 millions d'euros.

Une source au fait du dossier avait précédemment déclaré à Reuters qu'Iberdrola était proche d'un accord concernant la vente de ses sites d'énergies renouvelables en Pologne pour un montant d'environ 200 millions d'euros.

Le groupe espagnol aurait également reçu des offres pour dix parcs éoliens aux Etats-Unis, selon une autre source proche du dossier.

Samedi, la Bolivie a nationalisé deux compagnies de distribution d'électricité détenues par Iberdrola, qui contribuent pour moins de 1% aux profits du groupe.

L'action Iberdrola perdait 0,6% à 4,11 euros à 12h20 et sous-performait l'indice sectoriel européen des "utilities", qui était inchangé (-0,01%).

A Paris, l'action EDF prenait 1% à 13,945 euros.

Constance de Cambiaire pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.