Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hyundai et Kia annoncent des objectifs prudents pour 2013

Reuters02/01/2013 à 12:07

OBJECTIFS 2013 PRUDENTS POUR HYUNDAI ET KIA

par Hyunjoo Jin

SEOUL (Reuters) - Hyundai Motor et sa filiale Kia Motors, les deux principaux constructeurs automobiles sud-coréens, tablent pour cette année sur une croissance de 4% de leurs ventes mondiales, qui serait la plus faible depuis 2003.

Confrontés à l'évolution incertaine de l'économie mondiale et à la chute de la demande en Europe, les grands constructeurs, à l'image du géant japonais Toyota Motor, annoncent des prévisions prudentes pour 2013.

Les groupes sud-coréens pâtissent en outre du niveau du won, qui s'est apprécié de 7,6% face au dollar en 2012 - sa plus forte hausse depuis 2009.

Hyundai Motor et Kia, qui ensemble se classent au cinquième rang mondial, prévoient conjointement de vendre 7,41 millions de véhicules en 2013. En 2012, leurs ventes avaient augmenté de 8% à 7,12 millions, dépassant leur objectif initial (7 millions) grâce au climat de tension entre la Chine et le Japon qui a pénalisé les constructeurs japonais en Chine au profit des autres étrangers, sud-coréens en tête.

"Hyundai et Kia ont profité des difficultés de leurs concurrents après la crise financière mondiale, mais leur dynamique de croissance est maintenant affectée par le won", constate Kim Sung-soo, gérant chez LS Asset Management.

La devise sud-coréenne a d'ailleurs atteint mercredi un plus haut de 16 mois face au dollar, renforçant les craintes concernant les exportations du pays. A l'inverse, le yen est sur une tendance baissière, ce qui favorise les constructeurs nippons.

En réaction, Hyundai Motor a baissé de 1,1% à la Bourse de Séoul mercredi et Kia a cédé 0,4%, sous-performant l'indice Kospi qui a progressé de 1,7%.

En 2012, Hyundai et Kia ont enregistré la plus mauvaise performance boursière des cinq principaux constructeurs automobiles mondiaux, selon les données de Thomson Reuters.

ACCENT MIS SUR LA QUALITÉ

La hausse prévue de 4% des ventes mondiales en 2013 sera la plus faible depuis 2003 lorsqu'elles avaient augmenté de 2,3%.

Dans le détail, Hyundai Motor vise 4,66 millions de véhicules vendus en 2013, contre 4,4 millions en 2012, alors que Kia a un objectif de 2,75 millions, à comparer à 2,72 millions l'an dernier, selon des avis réglementaires.

Après une expansion à marche forcée, le président du groupe, Chung Mong-koo, a ralenti l'accroissement des capacités ces dernières années pour mettre l'accent sur la qualité et la profitabilité.

"Le président Chung a dit que notre capacité maximale était de huit millions de véhicules. Pas un de plus. A la place, il faut monter en gamme et augmenter les marges", a expliqué à Reuters un ancien haut dirigeant de Hyundai.

Un porte-parole du groupe a indiqué, sans autre précision, que Hyundai dévoilerait un nouveau véhicule de luxe au prochain salon automobile de Detroit. La prochaine génération de la berline Genesis n'est quant à elle pas attendue avant la fin 2013.

Kia, de son côté, prévoit de sortir une nouvelle compacte Soul courant 2013.

Après avoir inauguré de nouvelles usines en Chine et au Brésil en 2012, Hyundai paraît en tout état de cause mieux armé pour faire face à une demande plus forte que prévu, contrairement à Kia qui n'a pas accru ses capacités de production.

DEMANDE MONDIALE PRÉVUE EN HAUSSE DE 5,3%

Selon une récente étude de l'association des constructeurs sud-coréens, la demande mondiale de voitures devrait progresser de 5,3% à 88,73 millions de véhicules cette année, après une croissance de 5,2% en 2012, toujours portée par la hausse des ventes en Chine et aux Etats-Unis qui compense la faiblesse du marché européen.

Toyota, de son côté, prévoit une hausse de 2,2% de ses ventes mondiales en 2013, à 9,91 millions de véhicules contre 9,7 millions en 2013.

"L'environnement du marché devrait rester difficile en 2013 à cause de la crise budgétaire en Europe et du ralentissement économique mondial", a déclaré mercredi le président Chung, 74 ans, lors de son discours de bonne année aux salariés de Hyundai Motor et de Kia.

Véronique Tison pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.