1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Huitième mois de contraction de l'activité manufacturière

Reuters02/11/2012 à 11:58

PARIS (Reuters) - L'activité du secteur manufacturier en France s'est contractée pour le huitième mois d'affilée en octobre, la faiblesse des nouvelles commandes et la baisse des exportations accentuant les craintes d'une contraction de l'économie au troisième trimestre, montrent vendredi les résultats définitifs de l'enquête mensuelle Markit/CDAF auprès des directeurs d'achats.

L'indice PMI sectoriel définitif a légèrement progressé, à 43,7 contre 43,5 en première estimation "flash" et 42,5 en septembre. Les économistes attendaient un chiffre de 43,5.

Mais l'indice est pour le huitième mois consécutif sous le seuil de 50 qui sépare croissance et contraction de l'activité.

Les nouvelles commandes poursuivent leur contraction pour le seizième mois d'affilée, bien que le chiffre d'octobre soit de peu supérieur (40,3) au point bas de septembre (39,6).

L'enquête fait ressortir un manque d'investissement par les clients dans le secteur automobile, avec des commandes faibles.

"Le secteur manufacturier français reste fermement ancré en contraction en octobre. L'Indice mesurant l'évolution du volume global des nouvelles commandes n'est que très légèrement supérieur au plus bas de trois ans et demi enregistré en septembre", a souligné Jack Kennedy, économiste chez Markit.

Alexandria Sage, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • f.harper
    02 novembre12:42

    solution simple pour relancer l’économie en moins d'un an=> suppression du statut de fonctionnaire pour 50% d'entre eux, ca va faire mal va falloir qu'il bosse dis donc...

    Signaler un abus

  • hz273144
    02 novembre11:15

    et si notre bon gouvernement augmentait encore la prime sur les véhicules électriques peut etre que ça provoquerait un boom sur le marché automobile lol

    Signaler un abus

  • M4757144
    02 novembre10:38

    melenchon l'avait dit , un capitaine a ala baere d'un bteau a la derive il avait raison Hollande va capoter on va revoter bientot , Marine se frotte les mains et Cope et Fillon sont nuls

    Signaler un abus

  • M4757144
    02 novembre10:37

    VIVE LE GOURNEMENT DU REDRESEMENT POSITIF heureusreument Montebourg est la en maillot raye oh le pauvre bagnard

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4742.38 -1.47%
CGG
1.078 -16.17%
1.13572 +0.02%
59.76 -2.67%
1.81 -7.32%

Les Risques en Bourse

Fermer