Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Hugo Boss va poursuivre les fermetures de magasins

Reuters05/08/2016 à 12:27

HUGO BOSS VA FERMER UNE VINGTAINE DE BOUTIQUES

BERLIN (Reuters) - Hugo Boss a livré vendredi des résultats du deuxième trimestre supérieur aux attentes, une annonce qui a éclipsé la révision en baisse de ses prévisions de chiffre d'affaires annuel et a soutenu le titre à la Bourse de Francfort.

Le président du directoire de la griffe allemande Mark Langer a parallèlement annoncé qu'une vingtaine de boutiques supplémentaires seraient fermées, la stratégie de réduction des coûts du groupe semblant porter ses fruits.

L'action Hugo Boss, qui a abandonné 30% cette année, s'adjuge 6,27% vers 10h00 GMT, la deuxième plus forte hausse du Stoxx 600.

Au deuxième trimestre, le bénéfice opérationnel ajusté du groupe a diminué de 13% à 108 millions d'euros et son chiffre d'affaires a reculé de 4% à 622 millions d'euros, le groupe dépassant dans les deux cas les prévisions moyennes des analystes (à 88 millions et 611 millions, respectivement).

L'amélioration de la gestion des stocks, de moindres remises, des coupes dans les baux des magasins et une réduction des coûts administratifs ont contribué à soutenir le bénéfice opérationnel, a estimé la marque allemande.

Le bénéfice net trimestriel a en revanche chuté de 84% à 11 millions d'euros (contre un consensus à 36 millions), pénalisé par des charges exceptionnelles à hauteur de 57 millions, principalement liées aux coûts de fermeture de magasins.

"Dans le but de renouer avec une croissance rentable à moyen terme, nous avons pris des décisions qui s'avèrent douloureuses dans un premier temps", a déclaré Mark Langer.

Ce dernier, ancien directeur financier d'Hugo Boss, a été nommé président du directoire en mai. Il a succédé à Claus-Dietrich Lahrs, qui avait démissionné en février à la suite d'un avertissement sur les résultats faisant suite à une forte baisse des ventes aux Etats-Unis et en Chine.

Avant d'être contraint à la démission sur fond de ralentissement marqué du secteur du luxe, Claus-Dietrich Lahrs avait réorienté la marque vers le haut de gamme, ouvert plus de 400 boutiques à travers le monde et avait mis l'accent sur la mode féminine.

Avec le retournement de la tendance, son successeur s'est concentré sur la réduction des coûts, fermant notamment 20 boutiques en Chine et réaffectant des dépenses commerciales vers son coeur de métier, la mode masculine.

Mark Langer compte poursuivre sur cette lancée avec la fermeture prévue d'une vingtaine de boutiques déficitaires supplémentaires dans les 18 mois à venir, en Asie, en Europe et en Amérique du Nord. Selon lui ces fermetures devraient exercer "un effet positif important" sur les bénéfices en 2017 et au-delà.

Il prévoit également de concentrer la commercialisation de la marque aux Etats-Unis dans des points de vente haut de gamme, en excluant ceux qui sont spécialisés dans les articles à prix réduits.

Hugo Boss table désormais sur un recul compris entre 0% et 3% de son chiffre d'affaires annuel après ajustement des taux de change, alors qu'il anticipait une progression auparavant.

Le groupe prévoit que son bénéfice d'exploitation avant éléments exceptionnels connaîtra une baisse comprise entre 17% et 23%.

(Emma Thomasson, Myriam Rivet pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.