1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Huawei/5G-Le Maire favorable par principe à la préférence européenne
Reuters13/02/2020 à 10:01

    PARIS, 13 février (Reuters) - Le ministre de l'Economie et
des Finances Bruno Le Maire s'est dit jeudi "favorable par
principe" à la préférence européenne pour le choix
d'équipementiers 5G en France tout en démentant toute
discrimination à l'égard de Huawei  HWT.UL , soupçonné par
Washington d'espionnage potentiel au profit de Pékin. 
    Le gouvernement français doit donner dans les prochains
jours son feu vert aux demandes d'équipements formulées par les
opérateurs qui ont le choix entre les groupes européens Nokia
 NOKIA.HE  et Ericsson  ERICb.ST  et le chinois Huawei pour le
déploiement du réseau mobile 5G en France. 
    "Chacun pourra prétendre à équiper en 5G le territoire
français mais nous mettrons un certain nombre de limites pour
protéger nos intérêts de souveraineté et nos technologies les
plus sensibles", a déclaré Bruno Le Maire sur BFM TV-RMC. "Nous
prendrons les décisions au cas par cas".    
    "Il est parfaitement compréhensible qu'on puisse à un moment
ou à un autre privilégier un opérateur européen", a-t-il ajouté,
se disant "favorable par principe" à la "préférence européenne".
    "Quand nous avons deux opérateurs fournisseurs d'équipements
5G qui sont européens et qui ont des équipements de qualité, il
est normal que nous disons 'allons d'abord regarder si ces
équipementiers européens peuvent nous apporter des solutions'",
a-t-il souligné. 
    "Huawei ne sera pas discriminé pour autant. Si Huawei a une
meilleure offre à présenter à un moment ou à un autre d'un point
de vue technique, d'un point de vue prix il pourra avoir accès à
la 5G en France", a-t-il poursuivi. "Mais s'il y a des
installations critiques, des installations militaires, des zones
nucléaires à proximité nous mettrons un certain nombre de
restrictions pour protéger nos intérêts de souveraineté". 
    Orange  ORAN.PA  a sélectionné fin janvier Nokia et Ericsson
plutôt que Huawei pour son réseau 5G.  

 (Marine Pennetier, édité par Jean-Michel Bélot)
 

Valeurs associées

Tradegate +0.89%
Euronext Paris +0.60%
XETRA -0.76%
XETRA -1.41%
Swiss EBS Stocks -14.24%
Swiss EBS Stocks +43.67%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • tournes2
    13 février10:20

    De quoi il se mêle, les opérateurs privés doivent avoir le libre de choix et non subir des règles dictées par un ministre. S'il veut décider à leur place il n'a que mes nationaliser d'abord.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4695.44 -1.59%
33.625 -2.03%
13.232 -4.92%
20.205 -7.74%
56.7 -5.69%

Les Risques en Bourse

Fermer