Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

HOPSCOTCH GROUPE : perte nette au premier semestre
information fournie par AOF24/09/2020 à 10:18

(AOF) - Hopscotsch Groupe a publié une perte nette consolidée, part du groupe, de 6,938 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020 contre +985 000 euros un an plus tôt. Le résultat opérationnel du groupe de communication événementielle ressort également négatif pour la période à -8,46 millions après +2,44 millions d'euros au premier semestre 2019. La marge brute est en repli de 20,6% à 22,273 millions.

Le chiffre d'affaires, déjà publié, atteint 52,181 millions d'euros, soit un repli de 34,2%.

Le groupe souligne que le recul de revenus est totalement imputable aux activités événementielles proportionnellement plus génératrices de chiffre d'affaires. Il ajoute que les activités de conseil en RP et digital ayant résisté, grâce notamment au gain de nouveaux clients.

Au bilan du 30 juin 2020, les capitaux propres du groupe s'élèvent à 10,947 millions d'euros part du groupe, (16,911 millions au total).

L'endettement bancaire s'élève à 31,718 millions d'euros.

La trésorerie excédentaire consolidée est de 43,446 millions d'euros.

Concernant les perspectives, la société précise qu'il est particulièrement difficile d'évaluer avec précision la tournure des activités au second semestre et au-delà.

Hopscotch Groupe souligne dans son communiqué que '' d'une manière générale, toutes les forces du groupe travaillent ensemble pour mettre les comptes 2021 au minimum à l'équilibre ''.

L'entreprise publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre 2020, le 3 novembre prochain après la fermeture des marchés.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Communication - Medias

Sur les neuf premiers mois de l'année 2018, les recettes publicitaires nettes (après négociations) des médias ont diminué de 1,7%, à près de 5,9 milliards d'euros. Le dynamisme de la publicité en ligne a bénéficié à tous les médias et a permis de limiter ce repli. Les recettes nettes digitales de la télévision, de la presse, de la radio et de la communication extérieure ont bondi de 10,8% sur la période. Des disparités existent selon les supports. La communication extérieure est le support le plus dynamique (+4% au global, à 868 millions d'euros) grâce au digital. Les autres supports ont perdu du chiffre d'affaires : le repli de la radio est le moins marqué (-0,4 %). La presse dans son ensemble (presse quotidienne nationale et régionale, presse hebdomadaire régionale, magazines et gratuits) affiche une baisse de 4,1%. Quant aux régies des chaînes de télévision, elles ont vu leur chiffre d'affaires s'effriter de 0,8%, du fait d'un effet de base défavorable lié à la Coupe du monde de football.

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.