1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hong Kong-Les dirigeants du mouvement "Occupy" reconnus coupables
Reuters09/04/2019 à 05:52

 (Actualisé avec le verdict)
    HONG KONG, 9 avril (Reuters) - Les dirigeants du mouvement
de désobéissance civile "Occupy", qui avait agité Hong Kong
pendant près de trois mois en 2014, ont été reconnus coupables
mardi de conspiration en vue de provoquer des nuisances
publiques 
    Des dizaines de sympathisants sont venus soutenir les neuf
coaccusés après l'annonce du verdict. 
    Les trois chefs, le professeur de droit Benny Tai, 54 ans,
le professeur de sociologie Chan Kin-man, 60 ans, et le pasteur
à la retraite Chu Yiu-ming, 75 ans, qui avaient tous plaidé non
coupables, ont été reconnus coupables de conspiration en vue de
provoquer des nuisances publiques. 
    Benny Tai et Chan Kin-man ont par ailleurs été reconnus
coupables d'incitation à commettre des troubles publics.
    "Nous allons poursuivre notre lutte pour la démocratie", a
dit à Reuters Benny Tai avant l'annonce du verdict. "Si nous
avons commis un acte de désobéissance civile, c'est parce que
nous voulons que justice soit rendue aux Hongkongais". 
    Les six autres coaccusés, dont les députés Tanya Chan et
Shiu Ka-chun, les meneurs étudiants Eason Chung et Tommy Cheung,
l'activiste Raphael Wong et le vétéran du parti démocrate Lee
Wing-tat ont également été reconnus coupables d'au moins un chef
d'accusation de nuisance publique.
    Aucune peine n'a pour l'instant été prononcée par le juge.
    Le mouvement "Occupy" est né en septembre 2014. Pendant près
de trois mois, des centaines de milliers de Hongkongais sont
descendus dans les rues, occupant les grandes artères, pour
réclamer une véritable démocratisation de la vie politique de
Hong Kong, retournée dans le giron de la Chine en 1997 en vertu
du concept "Un pays, deux systèmes".

 (James Pomfret et Jessie Pang; Arthur Connan pour le service
français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer