Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Honda se voit pousser des ailes dans l'aviation d'affaires

Reuters16/05/2012 à 01:17

Honda se voit pousser des ailes dans l'aviation d'affaires

par Cyril Altmeyer

GENEVE (Reuters) - Quand il franchit le seuil du stand de Honda Aircraft Company au salon Ebace de l'aviation d'affaires qui se tient jusqu'à mercredi à Genève, le visiteur est d'abord accueilli par une voiture du troisième constructeur automobile japonais.

Puis apparaît le HondaJet peint en rouge de la filiale de Honda Motor, bien décidée à tailler des croupières à l'américain Cessna (groupe Textron) et au brésilien Embraer sur le marché des avions d'affaires légers.

Honda a reçu plus de 100 commandes pour cette avion de sept places dans les trois jours qui ont suivi le lancement du programme en 2006, mais est resté depuis discret sur l'état de son carnet.

Le japonais se lance sur un segment de marché qui a particulièrement souffert de la crise de 2008, ce qui ne semble pas émouvoir outre mesure Michimasa Fujino, PDG de Honda Aircraft Company.

"Le marché des avions légers est proche du marché automobile en termes de cycles d'activité", a-t-il dit lors d'un entretien à Reuters. "Les avions légers sont influencés par la conjoncture économique, comme l'automobile".

Honda compte produire 20 unités de son appareil d'ici sa première livraison prévue fin 2013, puis 50-70 en 2014, avant d'atteindre son rythme de croisière d'une centaine par an à partir de 2015.

L'avionneur promet un appareil doté d'un moteur plus silencieux et 20% d'économies de carburant comparé aux modèles concurrents.

"C'est comme l'automobile : les voitures les plus compactes et les plus économes en carburant sont les plus populaires", a noté Michimasa Fujino.

Honda entend prendre 10% du marché dans un premier temps, puis s'en adjuger à moyen terme 15 à 20%.

Les clients intéressés par l'avion ne recherchent pas particulièrement à en personnaliser la cabine, comme cela peut être le cas pour les plus gros avions, a-t-il observé.

"HondaJet ressemble plus au design d'une voiture, ce qui signifie que nous essayons de fournir un avion dont l'équipement est très complet", a souligné Michimasa Fujino.

Il croit d'autant plus au potentiel du marché des avions légers qu'un gros appareil n'est pas forcément nécessaire pour le trajet d'un homme d'affaires se rendant à une réunion par exemple.

"C'est comme pour l'automobile : vous ne vous rendez pas forcément au travail avec votre gros monospace", a-t-il dit.

Michimasa Fujino a estimé que les entreprises se rendaient de plus en plus compte que posséder un avion d'affaires léger leur était très utile.

"Peut-être l'utilisation des avions légers deviendra plus commune à l'avenir", a-t-il estimé. Comme pour l'automobile.

Edité par Jean-Michel Bélot

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.