Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

CEMEX.CPO(2SHS A+1SHS B)

0.50EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.00

MXP225611567 CEXB

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.51

  • clôture veille

    0.50

  • + haut

    0.51

  • + bas

    0.50

  • volume

    0

  • valorisation

    6 094 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    18.06.18 / 16:07:48

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur CEMEX.CPO(2SHS A+1SHS B)

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter CEMEX.CPO(2SHS A+1SHS B) à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter CEMEX.CPO(2SHS A+1SHS B) à mes listes

    Fermer

Holcim-Résultats en baisse au T3, l'Europe pèse

Reuters03/11/2014 à 16:33

* Résultats du T3 inférieurs aux attentes * Le groupe n'attend plus une croissance des volumes en Europe * HeidelbergCement ne fera pas d'offre sur des actifs mis en vente * Holcim a reçu plus de 60 offres pour ses actifs à céder * Le titre perd plus de 2,65% à Zurich (Actualisé avec précisions sur les cessions d'actifs) ZURICH, 3 novembre (Reuters) - Le cimentier suisse Holcim HOLN.VX a fait état lundi de résultats en baisse au troisième trimestre, une hausse des volumes en Inde et aux Etats-Unis n'ayant pas compensé l'effet négatif à la fois d'effets de changes défavorables et de difficultés sur les marchés européen et latino-américain. Holcim, dont le projet de fusion avec le français Lafarge LAFP.PA a été formellement notifié la semaine dernière auprès de la Commission européenne, a ainsi vu ses ventes reculer de 2,1% sur la période, à 5,18 milliards de francs suisses (4,29 milliards d'euros). ID:nL5N0SN0R9 , Le bénéfice net du groupe s'est replié de 4,7%, à 447 millions. Les analystes interrogés par Reuters attendaient un chiffre d'affaires à 5,27 milliards de francs suisses et un bénéfice net à 459 millions. Vers 13h40 GMT, l'action Holcim, en hausse de 2% depuis le début de l'année, cédait 2,64% à 66,35 francs suisses alors que l'indice regroupant les valeurs européennes liées à la construction .SXOP prenait 0,18%. Lafarge cédait aussi 2,8%. Les effets de change négatifs, dont surtout un recul des devises de pays émergents face au franc suisse, ont déjà amputé le chiffre d'affaires de Holcim de quelque 1,05 milliard de francs suisses sur les neuf premiers mois de l'année. DES ACTIFS À VENDRE POUR 4 ET 7 MDS D'EUROS Hors cet impact de changes négatif, le chiffre d'affaires sur le seul troisième trimestre aurait augmenté de 0,9%. Outre les Etats-Unis et l'Inde, Holcim a fait état de volumes en hausse aux Philippines, au Maroc et en Russie. En revanche, en Europe, les perspectives restent incertaines, avec notamment un ralentissement de la croissance en Allemagne et en France. Le groupe a dit ainsi ne plus anticiper de hausse des volumes dans la région. Dans le cadre de leur projet de rapprochement soumis à Bruxelles mardi dernier, Holcim et Lafarge entendent toujours finaliser leur fusion au cours du premier semestre 2015. Les deux groupes ont dressé début juillet une liste d'actifs à vendre pour supprimer des doublons géographiques, des activités qui pèsent environ 12% du chiffre d'affaires combiné. Le directeur financier d'Holcim Thomas Aebischer a indiqué lundi avoir reçu plus de 60 propositions à la date limite du 20 octobre fixée pour la présentation d'offres non contraignantes. Il a précisé que les deux groupes souhaitaient boucler le processus d'examen approfondi des comptes ("due diligence") d'ici fin novembre ou début décembre, avec pour objectif de conclure un accord avec le ou les candidats au rachat d'ici la fin de l'année ou au début de l'an prochain. ID:nL6N0ST36C L'allemand HeidelbergCement a fait savoir lundi qu'il n'avait pas l'intention de soumettre une offre. Le mexicain Cemex CMXCPO.MX a également exclu toute offre de sa part. Plusieurs consortiums de fonds d'investissement se sont formés pour participer à l'appel d'offres sur ces actifs qui pourraient être valorisés entre quatre milliards et sept millliards d'euros, selon des sources proches du dossier. (Patrick Vignal, Benoît Van Overstraeten et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.