Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

KERING (Ex: PPR)

508.80EUR
-0.62% 
Ouverture théorique 508.80
indice de référence CAC 40

FR0000121485 KER

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    511.00

  • clôture veille

    512.00

  • + haut

    512.40

  • + bas

    502.80

  • volume

    158 192

  • valorisation

    64 251 MEUR

  • capital échangé

    0.13%

  • dernier échange

    18.06.18 / 17:35:23

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    478.30

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    539.20

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur KERING (Ex: PPR)

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter KERING (Ex: PPR) à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter KERING (Ex: PPR) à mes listes

    Fermer

Hermès toujours tiré par la maroquinerie, fait mieux que prévu

Reuters03/11/2016 à 11:07

LES RÉSULTATS D'HERMÈS MEILLEURS QUE PRÉVU AU 3E TRIMESTRE

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Hermès International a fait mieux qu'attendu au troisième trimestre, toujours tiré par les performances brillantes de sa maroquinerie et porté comme ses concurrents par une amélioration du marché chinois.

Le sellier a vu ses ventes progresser de 9,9% à 1,26 milliard d'euros, signant une croissance organique de 8,8% à taux de changes constants, supérieure aux 7% attendus par les analystes.

"La croissance d'Hermès est particulièrement saine car elle repose sur de la croissance organique avec très peu d'effets de prix et de périmètre", s'est félicité jeudi Axel Dumas, géant du groupe, lors d'une conférence téléphonique avec la presse.

En Bourse, le titre Hermès gagne 0,84% à 370,05 euros à 10h33, surperformant l'indice SBF120 (+0,27%).

Comme au premier semestre, la croissance a été tirée par la maroquinerie, première division du groupe, dont les ventes ont grimpé de 16,3% malgré des bases de comparaisons moins favorables, alors qu'Hermès avait dit s'attendre en juillet à ce que la cadence ralentisse au second semestre.

"Nous avons eu un bon rythme de montée en puissance de nos manufactures, un peu meilleur que prévu", a expliqué Axel Dumas.

Il a aussi indiqué que la division avait profité du succès de l'ensemble des lignes de sacs, comme le Constance, l'Halzan ou le Lindy, aux côté des classiques Birkin et Kelly.

A l'inverse, les ventes ont reculé dans la soie (-4,1%) autre division la plus rentable du groupe. Très liées au trafic dans les magasins, les ventes de "carrés" ont été pénalisées par la chute de la fréquentation en France après l'attentat de Nice.

Comme ses concurrents, Hermès a vu ses ventes reculer dans l'Hexagone (-0,9%) mais a compensé en partie cette baisse par un report des flux touristiques en Angleterre où les achats de luxe ont grimpé grâce à la baisse de la livre sterling.

Si, contrairement à ses pairs, Hermès a bien résisté à la baisse du marché chinois des deux dernières années, il a, comme eux, profité d'un rebond de ce marché observé au troisième trimestre.

Hors Japon, ses ventes en Asie ont grimpé de 14,2%.

"Les chiffres sont globalement très bons, avec une progression toujours très forte dans la maroquinerie et une amélioration presque partout ailleurs sauf dans la soie", soulignent les analystes de Raymond James.

Avec une croissance organique de 7,7% sur neuf mois, Hermès signe, à ce jour, une des meilleures performances du secteur qui a vu le rebond de Louis Vuitton (LVMH) au troisième trimestre, grâce à la reprise de la demande chinoise, et de Gucci (Kering) qui récolte les fruits d'une relance réussie.

L'objectif de croissance organique inférieure à 8% en 2016 a été confirmé, comme celui d'une rentabilité opérationnelle légèrement supérieure à celle de 2015 grâce aux changes.

Le groupe, qui a dégagé une rentabilité record au premier semestre, a annoncé en septembre qu'il ne publierait plus d'objectif chiffré de croissance organique de moyen terme, invoquant les incertitudes économiques et géopolitiques du monde.

Le communiqué:

http://bit.ly/2fxZmei

(Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.