Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hausse timide pour l'Europe boursière dans l'attente d'un plan de relance US
Reuters01/10/2020 à 18:57

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Francfort exceptée, les Bourses européennes ont terminé en hausse prudente jeudi, portées par les espoirs d'un nouveau plan de relance aux Etats-Unis face à la persistance de la pandémie de coronavirus.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,43% à 4.824,04 points. Le Footsie britannique a pris 0,23% mais le Dax allemand a cédé 0,23%.

L'indice EuroStoxx 50 a gagné 0,02%, le FTSEurofirst 300 a avancé de 0,16% et le Stoxx 600 de 0,2%.

Les investisseurs veulent croire que les démocrates et républicains parviendront à s'accorder sur un nouveau de plan de soutien à l'économie au lendemain de la proposition de l'administration Trump d'un plan de relance de 1.500 milliards de dollars, incluant une aide de 20 milliards de dollars au secteur aérien.

"Un plan de relance arrive, la question est seulement de savoir quand. Un accord avant les élections semble encore difficile", estime toutefois Neil Wilson chez Markets.com.

Les parlementaires démocrates avaient présenté lundi de leur côté un plan de relance de 2.200 milliards de dollars pour compenser les effets de la crise sanitaire.

VALEURS

Dans l'actualité des entreprises, Crédit agricole a cédé 1,79%, plusieurs sources ayant fait savoir que la banque française réfléchissait à une possible offre sur sa rivale italienne Banco BPM, qui a fini en hausse de 4,15% à Milan.

Le géant allemand Bayer (-13,07%) a pesé sur le Dax après l'annonce d'une lourde charge de dépréciation sur ses activités d'agrochimie, confrontées à la baisse des cours des matières premières.

Le motoriste britannique Rolls-Royce a chuté de 10,15%, lanterne rouge du Stoxx 600, après l'annonce d'une levée de fonds de cinq milliards de livres, dont deux milliards auprès de ses actionnaires, pour renforcer son bilan.

A Paris, STMicroelectronics a gagné 6,85%, en tête du CAC 40, après le relèvement de sa prévision de chiffre d'affaires pour 2020 à la suite d'un solide troisième trimestre.

L'indice Stoxx de la technologie a pris 1,47%.

LES INDICATEURS DU JOUR

Après les indicateurs meilleurs que prévu publiés mercredi, les statistiques américaines du jour ont été plus mitigées.

Les dépenses des ménages ont augmenté plus que prévu en août et les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué un peu plus qu'attendu. Mais la croissance de l'activité manufacturière a ralenti, son indice ISM revenant à 55,4 contre 56,0 en août alors que le consensus le donnait en légère hausse à 56,4.

En Europe, les résultats définitifs des enquêtes IHS Markit auprès des directeurs d'achat du secteur manufacturier ont montré que la reprise de l'activité dans la zone euro s'était accélérée le mois dernier, en grande partie grâce à l'Allemagne où l'indice PMI est passé de 52,2 en août à 56,4 en septembre.

WALL STREET

A la Bourse de New York, les trois indices de référence ont réduit leur progression après l'annonce d'une baisse inattendue de l'ISM manufacturier. Ils gagnaient encore entre 0,42% et 1,16% au moment de la clôture européenne.

TAUX/CHANGES

Sur le marché obligataire, le dix ans américain a atteint un pic de trois semaines à 0,72% grâce à des données économiques positives et les espoirs de relance budgétaire aux Etats-Unis.

Le dollar recule face aux autres grandes devises (-0,22%) et a touché en séance un creux de neuf jours. L'euro en profite pour remonter autour de 1,175 dollar.

PÉTROLE

Le marché pétrolier baisse fortement, plombé par les inquiétudes pour la demande avec la crise sanitaire et par l'augmentation de la production de l'OPEP en septembre, selon une enquête Reuters.

Le Brent recule 5,04 à 40,17 dollars le baril et le brut léger américain (WTI) perd 5,82% à moins de 38 dollars.

(Laetitia Volga, édité par Nicolas Delame)

Valeurs associées

MIL 0.00%
Euronext Paris -2.10%
LSE +0.98%
XETRA 0.00%
FTSE Indices 0.00%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer