Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hausse surprise du bénéfice trimestriel de Volkswagen, CA record

Reuters26/04/2012 à 17:54

Hausse surprise du bénéfice trimestriel de Volkswagen, CA record

par Andreas Cremer

BERLIN (Reuters) - Porté entre autres par la vigueur de ses ventes hors d'Europe, Volkswagen a annoncé jeudi une hausse inattendue de ses bénéfices au premier trimestre, un résultat qui tranche avec les contre-performances de plusieurs autres constructeurs européens et qui a agréablement surpris analystes et investisseurs.

La demande pour des modèles tels que la grande berline Audi A6 ou le 4X4 Volkswagen Tiguan dans des pays comme les Etats-Unis ou la Russie a compensé la faiblesse des ventes en Europe occidentale et le coût de l'important plan d'investissements engagé pour augmenter les capacités du groupe allemand.

Son bénéfice d'exploitation a ainsi progressé de 10% au premier trimestre à 3,21 milliards d'euros, alors que les analystes l'attendaient en moyenne en repli de près de 9% à 2,7 milliards.

Le chiffre d'affaires, lui, a bondi de plus de 25% à 47,3 milliards d'euros, reflet de l'intégration du constructeur de camions MAN, au capital duquel Volkswagen est monté à près 74% il y a quelques jours après en avoir pris le contrôle en novembre.

A la Bourse de Francfort, l'action Volkswagen gagnait 6,81% à 134,80 euros vers 14h20, affichant de très loin la plus forte hausse de l'indice Dax, qui cédait alors 0,31%, tandis que l'indice sectoriel européen de l'automobile progressait de 1,58%.

N°1 MONDIAL DÈS 2016 ?

Les constructeurs très dépendants du marché européen souffrent actuellement de la baisse de leurs marges, conséquence de la guerre des prix engagée pour tenter de freiner la baisse de leurs ventes sur fond de marasme économique, d'austérité budgétaire et de modération salariale.

PSA Peugeot Citroën, numéro deux européen du secteur, et Renault, ont ainsi fait état cette semaine d'une baisse de leur chiffre d'affaires de 7% et 8,6% respectivement, qui reflète leur exposition aux marchés du sud de l'Europe.

Volkswagen, lui, bénéficie d'une diversification géographique engagée plus tôt: comptant sur la poursuite du développement de ses activités en Asie, aux Etats-Unis, en Amérique latine et en Russie, il compte bien battre cette année son record de ventes inscrit l'an dernier avec 8,3 millions de véhicules.

"Les résultats sont extraordinaires", a commenté Franz Schwope, analyste de NordLB à Hanovre. "Il est temps qu'ils revoient à la hausse leurs objectifs à long terme."

Le groupe a réaffirmé sa prévision pour 2012, visant un bénéfice d'exploitation au même niveau que celui de 2011, soit 11,3 milliards d'euros, et une hausse de son chiffre d'affaires, ressorti l'an dernier à 159,3 milliards.

Les ventes du groupe ont progressé de 9,6% au premier trimestre, à 2,16 millions de véhicules, un chiffre sans précédent sur trois mois.

Volkswagen veut devenir d'ici 2018 le numéro un mondial du secteur, avec un objectif de 10 millions de véhicules, tout en devenant le plus rentable. Pour Franz Schwope, ce double objectif pourrait être atteint dès 2016.

Le président du directoire de VW, Martin Winterkorn, précise dans le communiqué de résultats que le groupe prévoit de lancer cette année plus de 40 nouveaux modèles ou nouvelles versions de modèles existants.

Le groupe a également l'intention d'investir quelque 15 milliards d'euros d'ici 2016 pour moderniser ses usines.

Natalie Huet et Marc Angrand pour le service français, édité par Gilles Guillaume

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.