1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hausse du revenu des grandes banques d'investissement au S1
Reuters07/09/2017 à 09:30

    LONDRES, 7 septembre (Reuters) - Le revenu des 12 premières 
banques mondiales d'investissement a augmenté au premier 
semestre 2017 grâce à une meilleure performance de leurs 
activités de souscription d'émissions d'actions et de titres de 
créance, montre une étude publiée jeudi. 
    Leurs revenus ont globalement progressé de 4% à 82 milliards 
de dollars (69 milliards d'euros) au premier trimestre, mais 
restent inférieurs de presque 13% par rapport à la même période 
il y a cinq ans, selon les données du cabinet Coalition. 
    L'amélioration de l'économie mondiale, la rentabilité des 
entreprises, les politiques monétaires accommodantes des banques 
centrales, même si les taux d'intérêt américains remontent, et 
un climat politique post-élections plus apaisé, ont contribué à 
faire baisser la volatilité à son plus bas niveau depuis des 
années dans les activités taux, changes et matières premières. 
Cela facilite l'émission d'actions et de titres de créance mais 
rend plus difficile d'en tirer un grand bénéfice. 
    "Un niveau très faible d'instabilité macroéconomique a 
soutenu les émissions d'actions mais a accru la pression sur 
certains produits de taux, tandis que le niveau très bas des 
taux d'intérêt a contribué à l'activité liée à la dette", a 
déclaré George Kuznetsov, directeur du département Research and 
Analytics chez Coalition. 
    L'activité des divisions taux, change et matières premières 
(FICC), qui représentent la plus grande partie du revenu des 
banques, est restée stable par rapport au premier semestre 2016. 
    "Les prévisions de reprise des FICC annoncées plus tôt dans 
l'année ne se sont pas concrétisées", a ajouté George Kuznetsov. 
    Le revenu généré par les divisions actions a en revanche 
baissé de 3% à 22,6 milliards de dollars en raison d'une 
concurrence plus âpre. 
    Coalition suit Bank of America Merrill Lynch  BAC.NW , 
Barclays  BARC.L , BNP Paribas  BNPP.PA , Citigroup  C.N , 
Credit Suisse <CSGN.S >, Deutsche Bank  DBKGn.DE , Goldman Sachs 
 GS.N , HSBC  HSBA.L , JPMorgan  JPM.N , Morgan Stanley  MS.N , 
Société Générale  SOGN.PA  et UBS  UBSG.S . 
 
 (Dasha Afanasieva, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service 
français, édité par Juliette Rouillon) 
 

Valeurs associées

Euronext Paris +2.97%
Euronext Paris 0.00%
LSE -1.15%
LSE +1.16%
SIX Swiss Exchange 0.00%
SIX Swiss Exchange 0.00%
NYSE +0.91%
NYSE +2.77%
NYSE +2.07%
NYSE +0.39%
NYSE +1.95%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer