1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Hausse du CA trimestriel d'Interparfums qui revoit sa marge

Reuters26/01/2016 à 07:33

INTERPARFUMS PUBLIE UNE HAUSSE DE SON CA TRIMESTRIEL

PARIS (Reuters) - Interparfums a fait mieux que prévu au quatrième trimestre 2015, grâce aux performances de Jimmy Choo et Montblanc, ses deux premières marques, et a révisé en légère hausse sa prévision de marge opérationnelle annuelle.

Le concepteur de parfums sous licence a réalisé un chiffre d'affaires de 81 millions d'euros au dernier trimestre, en croissance de 8% en données publiées et de 3,4% à taux de changes constants, portant à 327,4 millions d'euros ses ventes sur l'année, alors qu'il tablait en novembre dernier sur 310 à 320 millions.

Sa marge opérationnelle devrait quant à elle atteindre 12% à 13% au lieu des 11% à 12% attendus, grâce aux effets positifs de la hausse du dollar sur la marge brute et à la maîtrise des dépenses publicitaires.

"Malgré des marchés en net ralentissement en Chine et très difficiles en Amérique latine, Interparfums réalise une bonne année", a déclaré à la presse son PDG Philippe Benacin.

En Chine, les pratiques évoluent "très nettement en faveur des produits de soins et de maquillage, avec des espaces de ventes dédiés au parfums divisés par deux ou trois en dix ans, a-t-il précisé.

Le groupe a cependant tiré son épingle du jeu aux Etats-Unis, son premier marché, où il a progressé de 25% et en Europe de l'Est (+18% sur l'année), avec une bonne performance en Russie malgré la récession qui frappe le pays.

Les meilleures performances annuelles reviennent à Jimmy Choo, sont les ventes ont grimpé de 41%, suivi par Boucheron (Kering) (+27%), tandis que Lanvin et Van Cleef (Richemont) ont perdu respectivement 6% et 2%.

Surtout, les ventes de Karl Lagerfeld se sont effondrées (-43%) pour totaliser seulement 10,3 millions d'euros.

Le groupe, qui avait racheté la licence Lagerfeld à l'américain Coty en 2012, nourrissait de grandes ambitions pour la marque. Deux ans après la relance de ses parfums, elle essuie un gros échec commercial.

"Ce n'est pas bon. La mayonnaise n'a pas pris", a regretté le PDG.

Pour 2016, Interparfums confirme viser un chiffre d'affaires de 340 millions d'euros, grâce à une poursuite de la dynamique de Montblanc, sa première marque, et au lancement d'un premier parfum féminin pour Coach, attendu en septembre.

Interparfums, qui a repris la licence de la marque américaine de mode et de maroquinerie en 2015, table sur des ventes de 11 millions en 2016 et de 30 millions en 2017.

Le premier parfum Rochas signé par Interparfums n'est pas attendu avant 2017, tandis que les activités couture "pourraient évoluer en terme de design à partit de 2017".

(Pascale Denis, édité par Patrick Vignal)

Valeurs associées

-0.94%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.