Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hausse des résultats d'exploitation de CGG en 2013

Reuters27/02/2014 à 14:22

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - CGG a publié jeudi des résultats d'exploitation en hausse au titre de 2013 malgré une fin d'année difficile mais a annoncé 800 millions de dollars de dépréciations d'actifs dans le cadre de la restructuration de sa division "acquisition", ce qui plombe le titre en Bourse.

Le spécialiste français des services et équipements, qui compte réduire de plus d'un quart sa flotte de navires, affichait au 1er janvier un carnet de commandes en croissance de 9% à 1,35 milliard de dollars. Il a dit s'attendre à une stabilité des conditions de marché dans l'acquisition de données marines et terrestres en 2014, mais avec un premier trimestre "faible".

"Nous avons un environnement effectivement contraint. Les patrons de l'exploration des compagnies pétrolières nous disent tous qu'ils ont des budgets probablement réduits", a déclaré Jean-George Malcor, directeur général de CGG, au cours d'une téléconférence de presse.

"Mais tous nous disent aussi qu'ils ont des challenges à trouver de nouvelles réserves, ce qui est plutôt bon pour nous car même si nous avons quelques trimestres compliqués à gérer, les compagnies vont aller chercher de la qualité, de la pertinence, du haut de gamme", a-t-il ajouté.

L'action CGG, en hausse en début de matinée, abandonne 8,24% à 11,13 euros à 13h05, deuxième plus forte baisse de l'indice SBF 120 (-0,7%).

Gilbert Dupont, dans une note, relève que le montant des dépréciations "dépasse les anticipations initiales (maximum de 500 millions de dollars envisagé) et correspond à un ajustement de la flotte de 28%". Le broker souligne aussi le poids de la dette du groupe.

La dette nette de CGG est ressortie à 2,2 milliards de dollars à fin décembre 2013, et le ratio dette nette sur capitaux propres s'établit à 58%.

"La mauvaise nouvelle", commente Société générale, "c'est que si la dette nette est en ligne avec notre prévision ($2,186 milliards), le gearing de 58% est au-dessus de notre estimation de 51%, alors que le groupe n'a pas démontré qu'il peut générer un free cash flow significatif sur une base régulière. Pour le dire autrement, il faut peut-être maintenant redresser le bilan de CGG."

LE NAVIRE SYMPHONY SERA DESARMÉ

CGG, qui s'est renforcé dans les géosciences en rachetant début 2013 le groupe Fugro, a enregistré en 2013, avant l'impact net des éléments non récurrents, un résultat net de 101 millions de dollars (+10%), un résultat opérationnel de 423 millions (+5%) et un chiffre d'affaires de 3,77 milliards (+10%).

Après l'impact net des éléments non récurrents, composés de dépréciations d'actifs et d'écarts d'acquisition de 800 millions de dollars dans la division "acquisition (de données)", le résultat net ressort en perte de 691 millions de dollars.

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 100,4 millions de dollars, un résultat opérationnel de 408 millions et un chiffre d'affaires de 3.854 millions.

CGG avait lancé en décembre un deuxième avertissement sur ses résultats en deux mois, en raison de la dégradation des conditions de marché dans les services parapétroliers, et avaient prévenu que les incertitudes demeuraient pour 2014.

Il a engagé un rééquilibrage de son portefeuille d'activités, qui devrait lui permettre de réduire ses coûts fixes, d'accroître sa profitabilité et de générer un cash-flow pérenne.

Dans le cadre de ce plan, le groupe a confirmé jeudi viser un chiffre d'affaires supérieur à quatre milliards de dollars et une amélioration de 400 points de base de sa marge d'Ebit à l'horizon 2016.

L'an dernier, cette marge a reculé de 100 points de base à 11%. Dans l'activité "acquisition", elle est ressortie à 3%, contre respectivement 24% et 28% dans les deux autres métiers du groupe, le traitement des données et les équipements.

Ce rééquilibrage stratégique va conduire CGG à ramener sa flotte de navires 3D haut de gamme de 18 à 13, en désarmant le Symphony et en vendant ou en changeant l'affectation de quatre autres bâtiments. Les termes financiers de ces mesures n'ont pas été précisés.

Le groupe va également réduire ses effectifs dans l'acquisition de données terrestres en Amérique du Nord. L'ensemble des ajustements annoncés représenteront des coûts inférieurs à 100 millions de dollars sur les trois prochaines années.

(Avec Michel Rose, édité par Dominique Rodriguez)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.