Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hausse des actifs sous gestion et ralentissement de la décollecte chez AXA

Newsmanagers30/10/2012 à 13:15
(NEWSManagers.com) - Les actifs sous gestion du pôle Gestion d'actifs du groupe AXA sont en hausse de 52 milliards d'euros à fin septembre par rapport au 31 décembre 2011 et s'établissent à 899 milliards d'euros, a annoncé le 25 octobre le groupe dans un communiqué. Selon Denis Duverne, directeur général délégué d'AXA, " les actifs sous gestion ont augmenté sur la période grâce à la hausse des marchés, tandis que la décollecte nette diminue de façon significative" .

Les rachats nets sont ressortis à 8,3 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de l'année. Ils sont entièrement le fait d'AllianceBernstein, qui a vu sortir 8,4 milliards d'euros, principalement sur le segment institutionnels. En revanche, Axa IM enregistre des souscriptions nettes légères de 0,1 milliard d'euros, essentiellement en raison d'une collecte nette positive chez AXA Fixed Income, AXA Private Equity, AXA Real Estate et AXA Framlington, qui a en partie compensé une décollecte nette principalement suite à la sortie volontaire de plans d'actionnariat salarié non rentables (-4,0 milliards d'euros) et par une décollecte nette chez AXA Rosenberg (-2,0 milliards d'euros) .
L'évolution de marché a représenté +63 milliards d'euros, aussi bien chez AXA IM que chez AllianceBernstein, proportionnellement à leur base d'actifs alors que l'effet de change atteint +8 milliards d'euros principalement du fait de la dépréciation de l'euro face aux principales devises.
S'ajoute à cela un effet de périmètre de -11 milliards d'euros principalement lié au transfert des actifs de Friends Provident suite à la cession à Resolution des activités Vie au Royaume-Uni, à la cession des activités canadiennes et à la cession des activités en Australie et Nouvelle-Zélande.

Le chiffre d'affaires du pôle Gestion d'actifs est en baisse de 6% à 2 460 millions d'euros, principalement en raison de la baisse des commissions de gestion chez AllianceBernstein, reflétant une baisse de 3,9 pdb des points de base moyens et une moindre base d'actifs sous gestion. Le chiffre d'affaires d'AXA IM est stable, la hausse des commissions de gestion étant compensée par la baisse des commissions sur transactions immobilières et des commissions de performance.

Le gestionnaire américain AllianceBernstein LP, dont l'encours ressortait à 418,9 milliards de dollars fin septembre et dont les sorties nettes ont représenté 4,4 milliards en juillet-septembre, affiche pour le troisième trimestre une perte d'exploitation de 56 millions de dollars contre des bénéfices de 79 millions au deuxième trimestre 2012 et de 78 millions pour la période correspondante de l'an dernier.

Au sein du pôle Vie, Epargne, Retraite, le volume des affaires nouvelles (APE) en unités de compte est en baisse de 1% à 1,4 milliard d'euros. L'Europe continentale est en baisse de 4%, du fait de l'Allemagne (-37%) suite à l'arrêt progressif des ventes du produit " Twinstar " de type GMxB " Variable Annuity " , et de la France (-5%) en raison de faibles ventes de produits d'épargne individuelle dans un contexte difficile pour le marché français de l'épargne individuelle en Unités de Compte (en baisse de 29%). Néanmoins la part d'Unités de Compte dans les ventes d'épargne est en hausse de 1 point et s'élève à 24% sur neuf mois, au-dessus de la moyenne du marché français qui s'élève à 13%.
A noter aussi que les Etats-Unis sont en hausse de 26%, grâce à la hausse des ventes de produits " Variable Annuity " non GMxB, avec la poursuite du succès du produit " Structured Capital Strategies " désormais distribué dans les réseaux non-propriétaires, ainsi qu'à l'augmentation des ventes de produits de type GMxB " Variable Annuity " , notamment avec la nouvelle version du produit " Accumulator " au profil de risque réduit.

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.