Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hausse de prix moyenne de 22,8% pour les primeurs de Bordeaux

Reuters05/07/2016 à 11:19
    BORDEAUX, 5 juillet (Reuters) - Les vins de Bordeaux ont 
renoué avec un excellent millésime 2015 qui a permis lors de la 
campagne des primeurs une augmentation moyenne des prix de 22,8% 
par rapport à l'année dernière sur les 350 crus qui se sont 
proposés sur le marché. 
    Cette hausse a été surtout marquée dans la dizaine de 
marques qui constituent le haut du panier, tels que Haut-Brion, 
Cheval-Blanc, Angélus, Margaux ou encore Mouton Rothschild. 
    Les Ausone et Cheval Blanc (Saint-Émilion) sont sortis à 450 
euros la bouteille, prix négociants, et devraient se retrouver 
sur des tables prestigieuses à 750 euros la bouteille. 
    Les grands châteaux ont augmenté de 54% en moyenne.  
    "La plupart des courtiers et des négociants préfèrent ne pas 
trop parler de cette dizaine de crus qui entretiennent le 
'Bordeaux-bashing' en raison de ces prix très élevés", dit à 
Reuters un important courtier de la place bordelaise. 
     Il s'est en effet vendu durant cette campagne beaucoup de 
crus classés avec une augmentation de 10 à 15% seulement par 
rapport à l'année dernière.  
    "Là on est dans la réalité. 2015 est un grand millésime, 15% 
c'est justifié et c'est accepté par le marché, avec des vins qui 
vont arriver entre 20 et 50 euros prix consommateurs", précise 
le courtier, qui assure qu'en Californie, en Espagne ou en 
Italie les prix des grands crus sont plus élevés. 
    Les primeurs sont une tradition bordelaise unique au monde 
qui permet de fixer les prix des plus grands crus et de vendre 
un vin qui ne sera livrable que 18 mois à deux ans plus tard. 
    Chaque année en avril, 5.000 professionnels du monde entier 
viennent en Gironde pour déguster la production de la dernière 
vendange dans les plus grands crus, à quelques exceptions près. 
    C'est à partir des avis, des commentaires et des notes que 
les propriétés fixent ensuite leur prix.  
    La campagne a été marquée par l'absence de Robert Parker, 
célèbre critique du vin à qui on a prêté depuis de nombreuses 
années le pouvoir de faire ou défaire le succès d'un vin. 
    De plus, le volume mis sur le marché a connu une baisse qui 
n'a pas ravi certains négociants. Autrefois, les propriétaires 
vendaient 90% de leur production en primeurs. On estime 
qu'aujourd'hui c'est plutôt entre 50 et 60%. 
    "Les Chinois sont actifs sur le livrable mais pas sur les 
primeurs, comme le font les Etats-Unis", ce qui fait que le 
marché a été avant tout européen, précise un négociant. 
    La réduction des volumes devrait à terme redonner ses 
lettres de noblesse aux primeurs qui permettaient par le passé 
d'être assuré d'acheter un vin à son plus bas prix, ce qui n'a 
pas été toujours le cas lors de la dernière décennie avec la 
spéculation et la flambée des prix dus aux millésimes 2009 et, 
surtout 2010, qualifié de millésime du siècle. 
 
 (Claude Canellas, édité par Yves Clarisse) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.