Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Guerre des prix Airbus-Boeing dans les monocouloirs

Reuters 08/07/2012 à 16:04

par Tim Hepher

FARNBOROUGH (Grande-Bretagne) (Reuters) - Airbus et Boeing, qui vont se livrer une nouvelle bataille commerciale au salon aéronautique de Farnborough la semaine prochaine, mènent une guerre des prix sur le segment des monocouloirs - le plus porteur - qui risque de rogner à terme leurs marges.

L'avionneur américain devrait prendre sa revanche sur son rival à partir de lundi à Farnborough, près de Londres, grâce à la version remotorisée de son monocouloir vedette, le B737MAX, un an après le raz-de-marée de commandes engrangées par Airbus au salon du Bourget.

Airbus a annoncé lundi dernier l'implantation d'une chaîne d'assemblage pour son propre monocouloir amélioré, l'A320neo, aux Etats-Unis, une incursion sur les terres de Boeing, nouvelle étape du conflit sans merci entre les deux groupes.

Avec deux patrons fraîchement nommés à leur tête - Fabrice Brégier chez Airbus et Ray Conner pour la division d'aviation commerciale de Boeing - , les deux géants mondiaux de l'aéronautique ont passé des mois à prendre ou défendre des parts d'un marché estimé à 100 milliards de dollars par an.

La dernière grosse commande qu'ils se disputent est l'acquisition de 40 à 50 avions pour quatre à cinq milliards de dollars pour la compagnie turque à bas coûts Pegasus Airlines. Boeing bataille pour empêcher Airbus de lui ravir l'un de ses clients, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Contacté par Reuters, Ali Sabanci, directeur général de Pegasus, a déclaré : "Nous négocions. Aucune décision n'a été prise".

Les monocouloirs vedettes A320 et Boeing 737 - des avions de 150 places pour des vols moyen courriers - se vendent à 80-90 millions de dollars l'unité aux prix catalogue. Mais comme pour tous les appareils, les clients obtiennent des remises non révélées.

"Quand on regarde le marché des monocouloirs, la politique de prix a été très agressive. On a constaté des pressions", a déclaré Randy Tinseth, directeur marketing de la division d'aviation civile de Boeing à des journalistes à Londres la semaine dernière.

Airbus accuse, lui, Boeing d'avoir déstabilisé le marché en essayant, avec le 737MAX, de rattraper l'avance prise par l'A320neo qui a permis à l'européen d'engranger une avalanche de commandes l'an passé.

Airbus et Boeing se sont déjà livrés à une guerre commerciale pour équiper les compagnies à bas coûts comme easyJet, sur fond de conflit commercial entre les Etats-Unis et l'Europe concernant les subventions publiques dont auraient bénéficié les deux avionneurs.

Cyril Altmeyer pour le service français, édité par Nicolas Delame

Mes listes

valeur

dernier

var.

2949.1 -0.42%
1.14315 -0.15%
738.28 -0.48%
0.99575 -0.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.