Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

GAZTRANS.TECHN.

53.60EUR
+0.75% 
Ouverture théorique 53.60
indice de référence SBF 120

FR0011726835 GTT

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    53.15

  • clôture veille

    53.20

  • + haut

    54.40

  • + bas

    53.10

  • volume

    84 941

  • valorisation

    1 987 MEUR

  • capital échangé

    0.23%

  • dernier échange

    25.05.18 / 17:35:24

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    48.24

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    58.95

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter GAZTRANS.TECHN. à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter GAZTRANS.TECHN. à mes listes

    Fermer

GTT: toujours en hausse après son contrat de 'bunkering'.

Cercle Finance09/11/2017 à 13:07

(CercleFinance.com) - Certes, depuis le début de l'année, l'action Gaztransport & Technigaz (GTT) est toujours en retard de plus de quatre points de pourcentage sur le SBF 120, avec une hausse de 9%. Reste que l'annonce d'un premier contrat dans son activité de diversification, le 'bunkering', a fait grimper le titre de 5,1% hier et d'encore 3% ce midi. L'action GTT tient ainsi la tête des plus fortes hausses de l'indice large parisien.

Hier en effet, le bureau d'études a annoncé un contrat un peu spécial. Rappelons que GTT est historiquement un concepteur de systèmes de membranes permettant le stockage et le transport du gaz naturel liquéfié (GNL), principalement à bord des méthaniers. Ce groupe français dont Engie détient 40% du capital occupe une position dominante sur ce marché. Or ces derniers temps, comme la flotte mondiale de méthaniers donnait des signes de suroffre, les 'freight rates' (tarifs de location, en gros) des méthaniers se sont effondrés, repoussant à plus tard certaines commandes de navires.

Pas d'amélioration de ce point de vue : le carnet de commandes de GTT est tombé à 86 équipements (dont 70 pour des méthaniers) en date du 30 septembre, soit son plus bas niveau depuis l'IPO du groupe, en février 2014. Rappelons que cet indicateur avait culminé, en mars 2015, à 129 équipements en commande. Même s'il semble stabilisé désormais, avec 87 unités au T1 2017 puis 88 au T2.

En attendant mieux du côté des méthaniers, GTT a enregistré un premier contrat important dans une activité de diversification qui, jusqu'alors, ne donnait pas de signe vraiment encourageant : le 'bunkering', soit la propulsion des navires grâce au gaz naturel liquéfié - GNL - en remplacement du fuel lourd, très polluant.

Bref, GTT va concevoir les réservoirs de 'GNL carburant' d'une capacité unitaire de 18.600 m3 pour neuf porte-conteneurs armés par CMA CGM qui seront livrés entre fin 2019 et fin 2020. Ces réservoirs développés par GTT seront construits par le chantier naval chinois Hudong-Zhonghua Shipbuilding. 'Cette commande est historique, elle marque le basculement de l'industrie des porte-conteneurs dans le monde des carburants propres', s'est félicité le PDG, Philippe Berterottière.

Les analystes financiers sont eux aussi enthousiastes : chez Portzamparc, le bureau d'études spécialisé dans les 'smidcaps', on salue cette 'première commande dans le 'GNL carburant' pour GTT, qui ciblait ce marché depuis plusieurs années'.

Les analystes estiment aussi qu'avec ce contrat, GTT renforce sa crédibilité dans le 'bunkering' et réduit sa 'dépendance aux chantiers sud-coréens' avec lesquels il travaille le plus souvent. Le groupe devrait aussi pouvoir 'combler partiellement le creux de CA 2019', ajoute Portzamparc, qui relève son conseil sur le titre à 'renforcer', et sa cible de 45,6 à 47,9 euros.

Chez Société générale, toujours à l'achat sur la valeur en visant un objectif de cours de 53,5 euros, l'opinion développée est proche : 'la technologie de GTT semble optimale pour les grands réservoirs, soit ceux supérieurs à 10.000 m3', souligne une note

Or 'le marché de la propulsion au gaz GNL devrait décoller', puisqu'il devient intéressant à plus de 60 dollars le baril de Brent, ajoutent les spécialistes. En effet, les armateurs doivent trouver une alternative au fuel lourd en raison de futures contraintes environnementales.

Autre enseignement tiré par SG de ce premier contrat : en matière de 'bunkering', 'l'offre de GTT est compétitive'. Même si 'sachant que les réservoirs de propulsion au GNL sont plus petits que ceux des méthaniers GNL, nous estimons raisonnable de supposer que GTT pourrait générer une marge plus faible par réservoir', suppute encore SG.

Quoi qu'il en soit, affirme SG, 'nous estimons que la perception des investisseurs est sur le point d'être revue significativement à la hausse et le cours du titre pourrait être de plus en plus soutenu par la valeur perçue de l'option croissance du marché de la propulsion au GNL'. A condition de n'être pas trop pressé : 'il existe un potentiel de croissance significatif qui pourrait selon nous transformer le groupe entre 2023 et 2028', pronostique la note.

En attendant, rappelons que GTT, qui a pour politique de reverser 80% de son copieux bénéfice net (colossale, sa marge nette est de l'ordre de 50%), a détaché un acompte sur coupon 2017 de 1,33 euros à la fin du mois de septembre, à comparer avec un bénéfice par action semestriel de 1,65 euro.

En vue sur l'agenda de GTT : les comptes annuels de 2017, attendus au soir du 16 février prochain.

EG

Valeurs associées

Cette analyse a été élaborée par Cercle Finance et diffusée par BOURSORAMA le 09/11/2017 à 13:07:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.