1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Grève prévue des pilotes de Lufthansa à Francfort
Reuters04/09/2014 à 23:29

LES PILOTES DE LUFTHANSA VONT FAIRE GRÈVE À FRANCFORT

BERLIN (Reuters) - Le syndicat allemand des pilotes de ligne VC a lancé jeudi un mot d'ordre de grève pour vendredi à Francfort à l'appui de ses revendications sur les retraites.

L'arrêt de travail, de 15h00 à 21h00 GMT, affectera les vols court-courriers et moyen-courriers en partance de Francfort, a précisé Vereinigung Cockpit.

Lufthansa a déclaré jeudi soir qu'elle annulerait vraisemblablement plus de 200 vols à Francfort du fait de cette grève.

Un débrayage la semaine dernière des pilotes de Germanwings, la filiale à bas coûts de Lufthansa, avait déjà coûté plus de 10 millions d'euros à la compagnie aérienne allemande.

Les pilotes, qui avaient déjà fait grève pendant trois jours en avril à l'appui des mêmes revendications, demandent le maintien d'une clause vieille de 50 ans leur permettant de partir à la retraite à 55 ans en conservant jusqu'à 60% de leur salaire.

Lufthansa, qui veut porter l'âge moyen de départ à 61 ans, a les "meilleurs pilotes" mais "veut pouvoir les garder sur le long terme", a affirmé en début de semaine le président du directoire de la compagnie, Carsten Spohr.

Pour Dirk Schlamp, analyste chez DZ Bank, l'annonce de la grève n'est pas une surprise mais n'en constitue pas moins une nouvelle négative pour l'ex-compagnie nationale. "L'objectif de résultats sur l'ensemble de l'année devient plus difficile à atteindre", estime-t-il.

(Victoria Bryan et Peter Maushagen, Véronique Tison et Eric Faye pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer