Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Grèce : Yanis Varoufakis perd son rôle central de négociateur

Boursorama28/04/2015 à 17:40

Le ministre des finances grec Yanis Varoufakis sera désormais moins présent lors des discussions avec les créanciers du pays.

Face à l’impasse des discussions entre la Grèce et ses créanciers lors du dernier sommet de l’Eurogroupe, le premier ministre grec Alexis Tsipras a décidé lundi 27 avril de remanier l’équipe chargée des négociations avec les créanciers du pays. Yanis Varoufakis y perd son rôle central.

Le ministre des finances grec, Yanis Varoufakis, a perdu lundi son rôle de coordonnateur des discussions avec les « institutions » créancières du pays. Il garde néanmoins un rôle de « superviseur » du groupe de travail, un poste certes important, mais qui sera plus éloigné du cœur des discussions.

Nouveau coordinateur

La nouvelle coordination des discussions a ainsi été confiée par Alexis Tsipras à Euclide Tsakalotos, ministre adjoint des Affaires étrangères en charge de l’économie internationale, expliquait mardi matin Les Echos. Pour autant, le ministre des finances garde son rôle au sein du gouvernement. L’AFP expliquait en matinée qu’Euclide Tsakalotos, « Professeur d'économie à l'université d'Athènes, 55 ans, a un profil discret, en contraste avec le très médiatique Yanis Varoufakis ». « L’homme est apprécié de ses homologues européens qui le jugent sérieux et compétent », complétait Les Echos.

L’AFP donnait mardi la raison officielle de cette décision : « Cette "réorganisation" des équipes de négociation vise à créer "une équipe politique" chargée de renforcer la coordination et la communication entre les équipes grecques et celles à Bruxelles », expliquait ainsi l’agence de presse. La même source citait également Alexis Tsipras, ayant déclaré lundi lors d’une interview au sujet des négociations : « Notre objectif [...] est de trouver un premier accord cette semaine si possible, ou la semaine prochaine au plus tard […]. Je pense que nous en sommes proches ».

Trop « rock » pour trouver un compromis ?

Les questions au sujet de ce choix restent néanmoins nombreuses. Dans la presse française, Les Echos s’interrogent : « Est-ce le manque de plus en plus criant de liquidités qui pousse le gouvernement grec au compromis ? Ou la prise de conscience que Yanis Varoufakis exaspère au plus haut point ses partenaires européens ? ».

Le style contestataire de Yanis Varoufakis, lui ayant valu une réputation de « ministre rock », a semble-t-il été considéré par Alexis Tsipras comme un frein au bon déroulement des négociations. On sait en effet que les échanges entre le ministre grec des finances et ses partenaires européens a toujours été difficile, notamment avec son homologue allemand Wolfgang Schäuble. Au contraire, le ministre des finances français, Michel Sapin, a toujours affiché un certain optimisme sur l’avancée des discussions avec le ministre grec.

Marchés rassurés

Hier, l’annonce a semble-t-il rassuré les investisseurs, l’indice principal de la Bourse d’Athènes (Athex) terminant la journée de lundi sur une progression de 4,37% en clôture.

Mardi 28 avril, l’Athex a poursuivi sa progression, clôturant en hausse de 1,41%. Néanmoins, en cours de séance, l'indice est repassé plusieurs fois en territoire négatif. On ne dira jamais assez que la volatilité du marché grec en fait l’un des freins majeurs au bon fonctionnement du financement de son économie. Les autres places européennes s'affichaient quant à elles en net territoire négatif à la clôture : en France, le CAC40 a perdu 1,81% mardi après une séance de hausse lundi à +1,30%.

X. Bargue

Mes listes

valeur

dernier

var.

6.85 -1.44%
3.7 -2.37%
0.919 +0.16%
1.166 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.