1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Grèce : Athènes sans cash
Le Point02/07/2015 à 07:28

Des plafonds ont été imposés aux Grecs, qui ne peuvent pas retirer plus aux distributeurs que quelques dizaines d'euros.

Les touristes américains qui prennent de l'argent au distributeur situé en face de l'académie de Platon ne connaissent pas le doute. Le père, la mère et la fille aînée tirent plusieurs centaines d'euros chacun, puis s'éloignent, satisfaits et apparemment ignorants de l'envie qu'ils suscitent chez les Athéniens dont les retraits sont limités à 60 euros par jour. « Quand je vois ça, avec mon plafond ridicule de 60 euros, je me sens humiliée, affirme Urania Mavropodi, une ménagère qui habite dans ce quartier huppé d?Athènes. Nous touchons le fond. »

Instauré lundi dernier, le contrôle des capitaux non seulement limite les prélèvements sur les comptes courants, mais il interdit aussi aux entreprises d'effectuer des paiements vers l'étranger. « Si les banques ne rouvrent pas lundi prochain et qu'on ne peut plus commercer avec l'étranger, nous allons commencer à avoir des pénuries de nourriture et d'essence dès la semaine prochaine, affirme Sotoris Saxonis, secrétaire d'un syndicat de cadres de banque. Ça va couler ce qu'il reste de l'économie nationale. »

« Le peuple est de plus en plus pauvre »

Une pénurie qui menace déjà les médicaments. Depuis l'instauration du contrôle des capitaux, les Grecs ont commencé à faire des stocks. Papharm, le plus gros grossiste du pays, a dû contingenter ses livraisons. Mais, bientôt, les stocks vont s'épuiser sans pouvoir se réapprovisionner. « Certains médicaments rares...

Lire la suite sur Le Point.fr

12 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mikkaela
    07 juillet15:37

    il y en a qui ne comprennent rien : si les gens essaient de retirer 60 euros par jour c'est parce qu'ils ont peur que les choses empirent, ça ne signifie pas qu'ils vont dépenser 60 euros par jours. Il faudrait rendre à César ce qui appartient à César et arrêter d'écrire n'importe quoi...Que feriez vous si on connaissait chez nous cette situation ?? Il paraitrait que certaines transactions avec les CB sont impossibles là bas

    Signaler un abus

  • exmarot9
    02 juillet09:33

    une ménagère habitant le quartier HUPPE d'Athènes: madame ce n'est pas maintenant qu'il faut voussentir humiliée, demandez vous combien d'impôt n' avez vous pas payé grâce à touTe l'aide européenne depuis des années, ou combien d'impôts vous avez fraudé ???

    Signaler un abus

  • M1961G
    02 juillet09:15

    peu de français consomment 60 euros par jour . donc ces grecs sont riches et veulent vivre aux crochets des européens . la plupart ne paye pas d'impôt . cette europe est pitoyable . j'espère que les grecs voteront non et par conséquent sortiront de l'euro et que ça donnera des idées à la france pour 2017 pour en faire autant . je souhaite revenir aux francs pour récupérer ma souveraineté . un pays doit avoir sa monnaie qui reflète son économie .

    Signaler un abus

  • M7361806
    02 juillet08:53

    Fignard : j'airien compris à ton histoire de famille !

    Signaler un abus

  • syjo
    02 juillet08:40

    l'argent tiré par les touristes américains,est de toute façons destiné aux grecs.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

AXA
23.7 +0.23%
46.765 -0.82%
1.1134 -0.00%
MND
1.134 -1.73%
73.62 -0.97%

Les Risques en Bourse

Fermer