Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

GRAPHES-Zone euro-Les spreads souverains corrigent,pas le crédit

Reuters20/10/2014 à 19:49

20 octobre (Reuters) - La détérioration de la situation économique au sein de la zone euro a commencé à affecter les spreads souverains, en particulier pour les pays périphériques, mais elle laisse pour l'instant les spreads de crédit pour les entreprises classées en catégorie d'investissement inchangés. L'évolution des spreads de crédit des entreprises synthétisée par l'indice Itraxx Main à 5 ans ITEEU5Y= des 125 CDS les plus liquides du marché est fortement corrélée à celle de la composante des anticipations de l'indice ZEW, considérée comme un bon indicateur avancée de la conjoncture au sein de la zone euro. L'anticipation d'une amélioration de la conjoncture se traduit par un resserrement des spreads et vice-versa, mais cette relation est rompue depuis le début du deuxième trimestre sans que les récentes turbulences sur les marchés financiers ne remettent cette divergence en cause. Graphique de l'évolution comparée de l'indice Itraxx Main et de la composante anticipations de l'indice ZEW : http://bit.ly/1yS0pYm Cette résistance des spreads de crédit contraste avec l'amorce de correction sur les spreads souverains des pays périphériques de la zone euro qui évoluaient eux aussi en sens opposé d'un autre indicateur avancé de la conjoncture au sein de la zone euro, à savoir les indices des directeurs d'achat du secteur manufacturier compilés par Markit, depuis le début du deuxième trimestre. Graphique de l'évolution comparée du spread souverain de l'Italie par rapport à l'Allemagne et de l'indice PMI manufacturier de la zone euro : http://bit.ly/1rXHnqG Une Banque centrale européenne toujours plus accommodante dans le discours si ce n'est dans les faits a pu contribuer à ce divorce entre les perspectives économiques de la zone euro et l'appréciation du risque de la zone euro, estiment les analystes de Barclays. Le début de correction sur les dettes souveraines peut refléter les inquiétudes liées à la situation grecque et le risque de contagion associé, voire les craintes suscitées par les conséquences pour certains Etats des résultats de l'évaluation des actifs et des tests de résistance des principales banques européennes qui seront publiés dimanche prochain. Si les spreads corporate devaient prendre le même chemin que les spreads souverains, la capacité de la BCE à convaincre les investisseurs de sa détermination à agir serait cependant sérieusement fragilisée. Sources : * There, but for the grace of ECB, go spreads. Global Macro Daily. Barclays. 20 octobre 2014 * Le pessimisme à son paroxysme. Bulletin hebdomadaire. JP Morgan Asset Management. 20 octobre * Hopes for QE propping up peripheral bonds ? Less beta, more alpha : 8 key macro themes. Global Outlook : Asset Allocation. Barclays. Octobre 2014 (Marc Joanny, édité par Dominique Rodriguez)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.