Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

CAC 40

5 429.24 Pts
+0.00% 

FR0003500008 PX1

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    5 429.43

  • clôture veille

    5 429.20

  • + haut

    5 439.66

  • + bas

    5 424.49

  • +haut 12 derniers mois

    5 657.44

  • +bas 12 derniers mois

    4 995.07

  • volume

    307

  • dernier échange

    16.07.18 / 11:45:30

  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur CAC 40

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter CAC 40 à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

GRAPHES-Performance des actifs-Matières premières en tête en mai

Reuters31/05/2016 à 16:41
    * Performance des classes d'actifs sur un mois: http://bit.ly/1P0HS07 
    * Performance des classes d'actifs depuis début 2016: http://bit.ly/1WWsQjJ 
    * Volatilité au plus bas de l'année sur les actions: 
    * http://bit.ly/1UaudVV 
    * L'or repart à la baisse 
    * Pétrole et cuivre divergent: http://bit.ly/1sphW9J 
 
    PARIS, 31 mai (Reuters) - Les matières premières et en 
premier lieu le pétrole, les obligations à haut rendement et les 
actions américaines figurent en tête du palmarès de la 
performance des classes d'actifs en euro au cours du mois de 
mai. 
    Graphique de la performance des classes d'actifs sur le mois 
de mai :  
    http://bit.ly/1P0HS07 
     
    La stabilisation de l'économie chinoise, la dissipation des 
inquiétudes sur la reprise américaine et la perspective d'un 
rééquilibrage du marché pétrolier ont permis aux actifs risqués 
d'absorber le revirement des anticipations de hausse de taux de 
la Réserve fédérale des Etats-Unis, après la publication le 18 
mai du compte rendu de la dernière réunion du comité de 
politique monétaire de la banque centrale américaine. 
    En évoquant un possible relèvement des taux d'intérêt dès 
juin, la Fed a déclenché un mouvement de correction sur les 
marchés obligataires américains, sur lesquels les rendements à 
10 ans se sont rapprochés de 1,90% après 1,7050% le 13 mai. Ils 
demeurent toutefois sous les niveaux du début de période, 
permettant aux Treasuries de dégager une performance positive 
sur le mois. 
    La poursuite de politiques monétaires ultra-accommodantes, 
voire les anticipations de nouvelles mesures d'assouplissement 
notamment au Japon, ont limité l'impact sur les rendements 
européens et japonais du redressement des taux longs américains, 
lui même freiné par les achats d'investisseurs non résidents en 
quête de rendement.  
    Dans ce contexte, les Bunds à dix ans ont dégagé une 
performance positive alors que leur rendement passait de 0,275% 
à 0,175% entre le début et la fin du mois. 
    Sur les marchés actions, les valeurs américaines affichent 
une progression de 1,63% entre la fin avril et la clôture du 27 
mai, au terme d'une évolution en deux temps : une phase de 
consolidation amorcée fin avril et qui a duré jusqu'au 19 mai, 
suivie d'un net rebond lorsque la dissipation des craintes sur 
la reprise américaine a compensé la perspective d'une 
accélération du calendrier de la hausse des taux.  
    Les valeurs européennes et japonaises sont quasi étales sur 
le mois, dans un environnement de volatilité au plus bas depuis 
le début de l'année.  
    Graphique de l'évolution de la volatilité des marchés 
actions européens et américains depuis le début de l'année : 
    http://bit.ly/1UaudVV 
     
    A Paris, le CAC 40  FCHI  dégage une performance de 2% sur 
le mois, qui lui permet pratiquement de retrouver son niveau du 
début de l'année. 
    En revanche, l'indice MSCI des actions émergentes  .MSCIEF , 
plombé notamment par la perspective d'un relèvement plus rapide 
que prévu des taux directeurs américains, recule de 3,5% en mai 
et réduit sensiblement ses gains depuis son point bas de l'année 
touché fin janvier. 
    Graphique de la performance des classes d'actifs depuis la 
fin 2015 :  
    http://bit.ly/1WWsQjJ 
     
    L'or  XAU= , qui a atteint un plus haut de l'année à 
1.303,60 dollars l'once le 2 mai, a cédé près de 8%, repassant 
sous le seuil de 1.200 dollars l'once en séance le 30 mai. 
    "La période d'intervention exceptionnelle des banques 
centrales est loin d'être terminée et les acheteurs continueront 
à se tourner vers l'or en raison du climat d'inquiétude", 
estiment les analystes de J.P. Morgan Asset Management. 
    "Toutefois, si la croissance résiste bien aux Etats-Unis et 
si les taux d'intérêt remontent dans le pays, l'or pourrait 
perdre de son éclat", préviennent-ils. 
    Les cours du cuivre  CMCU3 , considérés comme un bon 
indicateur avancé de l'évolution de la production industrielle 
et plus largement de l'activité économique mondiale, ont reculé 
sur le mois.  
    Leur évolution diverge de celle des cours du pétrole, alors 
qu'ils sont généralement assez bien corrélés, même si le 
plongeon du pétrole à partir de la mi-2014 a été nettement plus 
marqué que celui du cuivre.  
    Graphique de l'évolution des cours du pétrole et du cuivre 
depuis 2008 et leur divergence depuis la fin mars 2016 : 
    http://bit.ly/1PfOr4x  
 
 (Marc Joanny, édité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées

+0.00%
Or
-0.26%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.