1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

GRAPHES -Marchés-Après un été meurtrier, la confiance du privé déterminante
Reuters27/08/2019 à 12:58

    PARIS, 27 août (Reuters) - Après un été meurtrier sur les
marchés avec les risques d'une accentuation du ralentissement de
l'économie mondiale, voire d'une récession, sous l'effet des
tensions commerciales et géopolitiques, l'évolution de la
confiance du secteur privé sera déterminante pour les prochaines
semaines.
    L'espoir que des mesures de soutien monétaire - et
potentiellement budgétaire - permettent à la croissance de
résister peine de plus en plus à compenser la crainte de voir
l'incertitude politique porter un coup fatal à la confiance. 
    Marchés actions et obligataires se sont remis en phase
depuis le début de l'été, les premiers perdant de l'ordre de 5%
tandis que les rendements longs reprenaient leur baisse et
testaient de nouveaux plus bas. 
    Signe de l'inquiétude croissante des investisseurs, les
actifs refuges comme l'or  XAU=  et les mesure d'aversion au
risque comme l'indice DXY  .DXY  du dollar, ont été recherchés. 
    Pétrole et matières premières industrielles comme le cuivre
ont de leur côté été plombés par la contraction du secteur
manufacturier. 
    
    
    Dans ce contexte, la détente amorcée à l'occasion du G7 de
Biarritz sur plusieurs des nombreux qui alimentent depuis des
mois l'incertitude politique est sans doute bienvenue mais elle
reste sujette à caution et elle est bien tardive pour corriger
les conséquences de la dégradation continue de la confiance. 
    "Nous ne pensons pas que le soutien monétaire et
potentiellement budgétaire en préparation se traduira par des
résultats rapides même si l'intégralité du soutien espéré se
matérialise", prévient Maarten-Jan Bakkum, stratégiste
multi-actifs de NN Investment Partners. 
    Le climat des affaires reste orienté à la baisse en dépit
d'une assouplissement considérable des conditions financières
depuis le début de l'année, relève de son côté Valentijn van
Nieuwenhuijzen, le directeur des investissements de la société
de gestion néerlandaise. 
    De l'autre côté, la confiance des consommateurs reste solide
parce que les marchés du travail sont tendus et que les ménages
bénéficient d'effets de richesse, ajoute-t-il. 
    Soulignant la divergence de l'évolution des indices PMI des
directeurs d'achat, indicateurs avancés de l'activité, dans le
secteur manufacturier et celui des services, Mark Haefele,
responsable des investissements d'UBS Global Wealth Management,
note: "nous serons vigilants aux signaux d'une contagion de la
récession dans le secteur manufacturier à celui des services et
aux dépenses des ménages." 
    
    
    Pour Valentijn van Nieuwenhuijzen, l'issue est à quitte ou
double: "soit nous avons un passage à vide de la croissance
pendant lequel la croissance de l'emploi se poursuit et continue
d'alimenter la consommation, soit nous avons purement et
simplement une récession dans laquelle les entreprises perdent
leurs nerfs et tentent collectivement de protéger leurs profits
en coupant dans leurs effectifs". 
    Pour les analystes de JPMorgan Asset Management, "le repli
de la composante Emploi des indices PMI manufacturier est
particulièrement préoccupant. Plus ce recul durera, plus le
risque que cette situation se répercute sur les créations
d'emploi dans le secteur des services, plus robuste, sera
grand." 
    

       
    Sources : 
    * Synthèse hebdomadaire. Market Insights. JPMorgan Asset
Management. 26 août 2019 
    * Lowering risk in portofolios on rising trade tensions. UBS
House View. 25 août 2019  
    * Stimulating times. Global Economics Weekly. Barclays. 23
août 2019 
    * Hopes of stimulus amid continued nervousness. Houseview.
NN Investment Partners. 22 août 2019 

    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
Les principales classes d'actifs au cours de l'été 2019    https://tmsnrt.rs/2Zhsz3v
Indices PMI Monde du secteur manufacturier et des services     https://tmsnrt.rs/2NA8sGQ
Indice PMI manufacturier Monde et composante emploi     https://tmsnrt.rs/2ZkCky1
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>
 (Marc Joanny, édité par Marc Angrand)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

6010.98 -0.58%
1.10895 -0.04%
30.32 -0.35%
47.8 -0.65%
100.9 -1.27%

Les Risques en Bourse

Fermer