Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

USD/CHF SPOT

0.9982CHF
0.00% 
valeur indicative 0.8496 EUR
Six - Forex 1 données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    1.0014

  • + haut

    1.0019

  • + bas

    0.9950

  • clôture veille

    0.9982

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • cotation spécifique

    CHF/USD

    1.0018  +0.01%
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter USD/CHF SPOT à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter USD/CHF SPOT à mes listes

    Fermer

GRAPHES-Les cours du pétrole, déterminants même pour les devises majeures

Reuters24/02/2016 à 18:59
    LONDRES, 24 février (Reuters) - L'effondrement des cours du 
pétrole est devenu un facteur déterminant du marché des changes 
en faisant plonger les anticipations d'inflation, soulignant 
ainsi les effets décroissants des politiques monétaires 
ultra-accommodantes des banques centrales.  
    Les variations des cours du pétrole ont de longue date été 
l'explication déterminante de celles des devises de grands pays 
producteurs comme le Canada, la Norvège ou la Russie. 
    Plus récemment, avec la relative stabilisation du cours du 
baril de Brent  LCoc1  entre 30 et 32 dollars, les baisses de 
cours ont soutenu l'euro  EUR=  et le yen  JPY=  tout en 
pénalisant le dollar  .DXY  et la livre sterling  GBP= . 
    Graphique sur le renforcement de la corrélation inverse 
entre euro, yen et franc suisse et pétrole: 
    http://tmsnrt.rs/1T409Ab 
     
    "La forte chute (du pétrole) a accru les risques de 
déflation déjà élevés, provoquant une poussée d'aversion pour le 
risque", explique Thanos Vamvakidis, responsable de la recherche 
sur les devises du G10 de Bank of America Merrill Lynch. 
    "Cela a soutenu le yen et l'euro, qui sont toutes deux des 
devises de financement, contre le dollar et la livre sterling", 
relève-t-il. 
    La pression déflationniste a poussé les intervenants de 
marché à reporter dans le temps les hausses de taux de la 
Réserve fédérale et de la Banque d'Angleterre. 
    Les programmes d'achats d'actifs massifs de la Banque 
centrale européenne et de la Banque du Japon, couplés à des taux 
d'intérêt négatifs, ont fait de l'euro et du yen des devises 
privilégiées de financement pour les prises de positions sur des 
monnaies à rendements plus élevés et des actifs risqués comme 
les actions, en période de faible volatilité sur les marchés. 
    Ces positions sont débouclées en période d'incertitude 
économique ou de marché lorsque les investisseurs se tournent 
vers les valeurs-refuges et devises de pays aux comptes courants 
structurellement excédentaires. 
    Ce débouclage a entraîné une appréciation des devises de 
financement et mis en exergue l'incapacité des banques centrales 
à affaiblir leur devise en dépit de l'adoption de taux d'intérêt 
négatifs.  
    Le franc suisse  CHF=  entre aussi dans cette catégorie des 
devises de financement, la Banque nationale suisse appliquant 
des taux négatifs et la Suisse affichant un important excédent 
des comptes courants.  
    La traditionnelle corrélation inverse entre les cours du 
dollar et ceux du pétrole et des matières premières, dont les 
prix sont libéllés dans la devise américaine, s'est quant à elle 
estompée au cours des dernières semaines avec le recul des 
anticipations de nouvelles hausses des taux directeurs de la Fed 
dans un contexte de forte volatilité des marchés.  
     
 
 (Anirban Nag, Nigel Stephenson pour le graphique, Marc Joanny 
pour le service français, édité par Véronique Tison) 
 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

12.61 +0.08%
5614.51 -0.13%
0.34 -6.85%
1.177 0.00%
11.108 0.00%
130.65 -4.57%
204.65 -0.29%
8.1 +1.25%
20.04 -1.91%
110 -0.54%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.