1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

GRAPHES DU JOUR-Marchés-L'or boudé, USA et Japon en tête en 2013

Reuters31/12/2013 à 13:21

LONDRES, 31 décembre (Reuters) - L'or est le grand perdant au palmarès des rendements des actifs financiers en 2013, tandis que les valeurs américaines arrivent en tête avec un indice S&P 500 .SPX en passe de réaliser sa meilleure performance depuis 1997.

A la clôture du 30 décembre, l'indice américain progresse de 31,5% dividendes inclus depuis le 1er janvier, soutenu d'abord par les mesures de la Réserve fédérale pour soutenir l'économie puis par l'annonce, en décembre, de leur retrait progressif du fait de l'amélioration de la conjoncture.

Les valeurs japonaises suivent de peu avec un indice Nikkei

.N225 en hausse de 31,2% dividendes inclus et en dollars. En points, le Nikkei devance cependant largement le S&P avec une avance de 56,7% contre 29%.

L'or XAU= est en queue du palmarès avec un recul annuel de 28,6%, sans précédent depuis 1981. Valeur refuge par excellence, le métal fin a pâti cette année du retour de l'appétit pour le risque et des anticipations d'un renchérissement du dollar, qui en augmentera le prix.

Les marchés émergents sont les autres grands perdants de 2013, dans la crainte de sorties de capitaux en conséquence du dénouement du programme d'assouplissement quantitatif de la Fed, dont ils avaient largement bénéficié.

La dette émergente en devises locales réalise la deuxième plus mauvaise performance des actifs financiers en 2013, avec des pertes d'environ 9%. Les Bourses sont aussi impactées avec l'indice MSCI des principaux pays émergents .MSCIEF qui affiche un repli de 2,3% depuis le début de l'année.

Les matières premières ont quant à elles subi le contrecoup de la baisse de la demande des marchés émergents et du ralentissement de la croissance chinoise. L'indice Reuters/Jefferies CRB des matières premières recule ainsi de 4,2% depuis le 1er janvier.

Graphique des rendements des actifs en 2013 :

http://link.reuters.com/hac65v

Parmi les marchés boursiers émergents, la Grèce - rétrogradée dans cette catégorie cette année par le compilateur d'indices MSCI - arrive largement en tête avec un gain de 53%, devant Taiwan (+9,6%), l'Egypte (+8,4%) et la Malaisie (+7,4%).

L'Indonésie, la Turquie et le Pérou ferment la marche avec des reculs respectifs de 23,4%, 25,5% et 30,7%.

Graphique des marchés boursiers émergents en 2013 :

http://link.reuters.com/weh36s

Dans les marchés dits frontières, catégorie qui regroupe des pays émergents dont la capitalisation boursière et la liquidité restent faibles, la Bulgarie se classe en tête avec un bond de 98,1% de son marché boursier, devant les Emirats arabes unis (+84,3%), l'Argentine (+71,4%) et le Kenya (+48,3%).

Seuls cinq de ces pays ont subi une baisse de leur marché boursier en 2013, notamment l'Ukraine, bonne dernière avec une baisse de 17,8%.

Graphique des marchés frontières :

http://link.reuters.com/zyh97s

Toutes régions confondues, la progression des Bourses a été menée par l'ensemble des secteurs à l'exception de celui des ressources de base, le seul à finir l'année en repli.

Les services cycliques à la consommation arrivent en tête devant les secteurs de la pharmacie et des biens industriels, selon les indices mondiaux calculés par Thomson Reuters.

Graphique des performances sectorielles :

http://link.reuters.com/tac42v

Voir aussi :

* BILAN-Marchés-Les banques centrales favorisent le risque

ID:nL6N0JX473

* LE POINT sur les bilans 2013 et les perspectives 2014

ID:nL6N0JZ2Z5

(Natsuko Waki, Véronique Tison pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

Valeurs associées

-0.15%
-1.09%
Or
+0.31%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

0.3095 -4.48%
32.52 -0.64%
2 0.00%
1.014 -5.67%
76.58 -0.29%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.